Fermer
Jeux

Le Joy-Con de la Nintendo Switch pourrait un jour se courber selon ce brevet

Le Joy-Con de la Nintendo Switch pourrait un jour se courber selon ce brevet

Le lancement par Nintendo de la Switch Lite, une version simplifiée de la console, risque d’inquiéter les fans que le géant du jeu soit à court d’idées pour sa révolutionnaire manette Joy-Con. C’est tout à fait faux, puisque le géant nippon a encore quelques idées en réserve pour embellir les manettes, dont une charnière qui pourrait permettre à une partie du Joy-Con de se plier pour un style de jeu soi-disant plus ergonomique.

En effet, la Nintendo Switch pourrait se doter de nouveaux contrôleurs Joy-Con à charnières, si l’on en croit un brevet publié en ligne. Présentée sur LetsGoDigital’s, la nouvelle conception proposée de Joy-Con verrait le tiers supérieur d’un Joy-Con (où se trouve le stick analogique à gauche et les boutons X, A, B, Y sur le côté droit) se courber à un angle prédéfini derrière l’écran de la Switch.

Lorsqu’ils ne sont pas en mode portable, ils peuvent s’articuler davantage, avec une autre figure montrant une flexibilité accrue des contrôleurs, afin d’offrir une courbure idéale dans la main. Il y a évidemment quelques façons d’innover sur les Joy-Con. Si l’on n’augmente pas la précision du capteur ou si l’on n’ajoute pas plus de boutons, il se peut que le contrôleur ait atteint son potentiel maximal dans sa forme actuelle. C’est pourquoi le brevet de Nintendo vise à changer le Joy-Cons ou au moins la moitié de celui-ci.

On peut se demander si un si léger changement de conception peut réellement avoir des avantages ergonomiques significatifs. Il peut être plus confortable de tenir le Joy-Cons tout en gardant un doigt sur les gâchettes en dessous, mais il faut aussi que le pouce se déplace plus haut de celui-ci. À son tour, ceci peut rendre plus difficile l’accès aux commandes sur les parties inférieures du Joy-Con.

Voit-on aussi la Switch Pro ?

Comme toujours lorsqu’il s’agit d’un brevet, son existence n’indique pas qu’un produit réel est en développement. Mais s’il existe un domaine ou l’excellente Nintendo Switch peut faire l’objet de critiques, c’est bien les contrôleurs Joy-Con. Bien que leur adaptabilité mérite d’être louée, elles ont été en proie à des problèmes de connectivité, tandis que la décision de s’éloigner d’une conception D-Pad appropriée a choqué certains fans. De même, certains boutons peuvent sembler minuscules dans les grandes mains.

Le brevet montre également une Switch qui a un écran plus grand avec des bords plus petits, laissant entendre qu’il pourrait s’agir d’un modèle différent et de la future Switch. Il est toutefois peu probable qu’il s’agisse de la Switch Pro.

Mots-clé : brevetNintendoswitch
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.