Fermer
Smartphones

Google dévoile les Pixel 3a et 3a XL à partir de 399 euros

Google dévoile les Pixel 3a et 3a XL à partir de 399 euros

Comme prévu, Google lance une gamme de smartphones de milieu de gamme offrant bon nombre des mêmes fonctionnalités que celles proposées par le flagship Pixel 3 de la société. Et à l’instar de la gamme Nexus il y a quelques années, le Pixel 3a est extrêmement abordable, puisqu’il est disponible à partir d’aujourd’hui pour la modique somme de 399 euros.

Bien que les smartphones ne possèdent pas certaines des caractéristiques de conception haut de gamme de leurs grands frères plus chers, ils possèdent la même excellente caméra à l’arrière, une sauvegarde illimitée des photos prises avec Google Photos, et une prise en charge de trois années de mises à jour du système d’exploitation et de la sécurité.

En outre, à contrario des modèles plus onéreux, on va également retrouver une prise casque de 3,5 mm, qui va ravir les audiophiles.

Le prix de départ du Pixel 3a avec un écran de 5,6 pouces est de 399 euros, alors qu’un Pixel 3a XL avec un écran de 6 pouces débute à 479 euros.

Quelques compromis

Exit le processeur haut de gamme, on retrouve la puce Snapdragon 670 de Qualcomm, 4 Go de mémoire vive (RAM), 64 Go de stockage interne. Néanmoins, les deux modèles intègrent les puces de sécurité Titan M de Google, permettent d’activer Google Assistant en pressant les côtés du smartphone et prennent en charge l’écran d’appel de Google Assistant, qui vous permet d’éviter les appels automatisés en affichant des informations avant de décrocher le smartphone.

Selon Google, l’un de ses objectifs pour ces smartphones est d’offrir bon nombre des fonctionnalités disponibles sur ses Pixel 3 haut de gamme sur des appareils vendus à moitié prix.

Ainsi, à l’instar du Pixel 3 de Google, le Pixel 3a est doté d’un capteur photo de 12 mégapixels à l’arrière, prenant en charge des fonctionnalités telles que le zoom à haute résolution, et la vision de nuit. Et vous pouvez utiliser un mode portrait basé sur le logiciel (avec un arrière-plan flou) que vous utilisiez la caméra arrière ou la caméra frontale à une résolution inférieure.

Gros focus sur la photo

Le Pixel 3a prendra également en charge le mode de caméra accéléré, une nouvelle fonctionnalité destinée à tous les smartphones Pixel, notamment les modèles Pixel, Pixel 2 et Pixel 3, ainsi que les nouveaux modèles de milieu de gamme.

Et comme les smartphones Pixel phares de Google, le Pixel 3a prend en charge la réalité augmentée dans Google Maps, fournissant des itinéraires en temps réel avec de grandes flèches bleues et blanches indiquant votre chemin dans votre environnement.

Autonomie de folie

Selon Google, les fonctionnalités de batterie adaptative permettent aux smartphones d’obtenir une autonomie allant jusqu’à 30 heures, et le Pixel 3a peut obtenir une autonomie de 7 heures avec une charge de 15 minutes grâce à une charge rapide de 18 watts.

Outre les processeurs de milieu de gamme, en quoi ces smartphones sont-ils différents des Pixel 3 et Pixel 3 XL ?

  • Ils ont des châssis en plastique au lieu d’une coque en verre
  • Ils ne supportent pas la charge sans fil
  • Ils ne sont pas imperméables
  • Ils ne supportent pas la plateforme Daydream VR
  • Les caméras frontales ne sont pas grand-angles (et ne prennent pas en charge le mode de groupe Selfie)
  • Ils ont un verre trempé Dragontrail plutôt qu’un verre Gorilla

Mais, ces compromis semblent plutôt raisonnables pour un smartphone moitié moins cher qu’un Pixel 3, mais qui possède les mêmes fonctionnalités de photographie stellaire et les mêmes 3 années de mises à jour logicielles fournies directement par Google.

Le Pixel 3a est disponible en trois coloris : noir, blanc et violet. Comme d’habitude, vous pouvez obtenir le Pixel 3a dans le Google Store.

Mots-clé : GoogleIO 2019Pixel 3aPixel 3a XL
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.