Fermer
Navigateurs Web

Microsoft devient un contributeur de Chromium, et propose une fonctionnalité

Microsoft devient un contributeur de Chromium, et propose une fonctionnalité

Microsoft a annoncé fin 2018 qu’elle migrerait de EdgeHTML vers Chromium pour son « populaire » navigateur Web, alias Microsoft Edge, expliquant qu’en devenant un contributeur de ce moteur, le reste du Web bénéficierait de toutes ses innovations.

Et d’après ce que l’on voit, Microsoft tient beaucoup à tenir cette promesse, et l’entreprise apporte maintenant une fonctionnalité clé de Edge aux navigateurs Chromium, y compris Google Chrome.

Le défilement fluide (« Smooth scrolling »), qui a été spécifiquement développé pour Microsoft Edge, est une fonctionnalité proposée à Chromium. Comme vous l’avez peut-être remarqué si vous utilisez Microsoft Edge, le défilement tactile des pages Web est beaucoup plus fluide que sur Chrome. C’est bien cette expérience que Microsoft veut apporter à tous les navigateurs basés sur Chromium. Et comme l’a remarqué Thurrott, Google pourrait l’apporter à tous les navigateurs basés sur ce moteur, y compris ceux fonctionnant sous Windows, macOS, Linux, Chrome OS et Android.

« Le défilement de la scrollbar à l’aide de la souris se fait sur le fil principal de Chromium », explique la proposition de Microsoft. « Si le fil principal est occupé, le défilement en cliquant sur la barre de défilement semblera être anormal, car les événements se mettent en file d’attente [et] attendent que le fil principal se libère », explique Microsoft dans une description de la fonctionnalité proposée pour adoption sur Chromium.

Une expérience en cours

« Aujourd’hui, nous observons en moyenne que le scroll des barres de défilement a une latence supérieure sur Chromium par rapport à EdgeHTML, et c’est pire sur les sites particulièrement fréquentés. Nous attribuons principalement cette lacune à la fonctionnalité EdgeHTML. En évitant également le fil principal de Chromium, nous pensons pouvoir aligner les performances du défilement sur ce que nous observons dans EdgeHTML », poursuit la société.

À l’heure actuelle, Microsoft expérimente encore les premières implémentations de cette fonctionnalité, et aucune date de sortie n’est disponible quant à la date à laquelle elle sera disponible pour les utilisateurs.

Toutefois, les versions Canary de Google Chrome sont déjà livrées avec une première version de ce défilement fluide, et la version Chromium de Microsoft Edge, qui sera disponible plus tard cette année, devrait en disposer. Il s’agit là d’une excellente décision pour Microsoft et pour Google qui semble ravie de cette nouvelle fonctionnalité puisqu’elle a déjà accepté cette suggestion. Merci Microsoft !

Mots-clé : ChromiumEdgeMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.