Fermer
Smartphones

MWC 2019 : Xiaomi dévoile la version 5G de son Mi MIX 3

MWC 2019 : Xiaomi dévoile la version 5G de son Mi MIX 3

Outre le lancement de son Mi 9 en France, Xiaomi a également dévoilé une version 5G de son smartphone Mi MIX 3 lors de sa conférence de presse tenue avant l’ouverture du MWC 2019. Comme le précédent modèle, il s’agit d’un flagship doté d’un écran qui remplit quasiment toute la façade avant du smartphone, avec un impressionnant ratio écran/châssis, et à une caméra frontale cachée avant de se présenter par un astucieux mécanisme coulissant.

Il semble avoir la plupart des spécifications de l’actuel Mi MIX 3 se retrouvent dans ce nouveau modèle, bien que Xiaomi a dû passer au dernier processeur Snapdragon 855 de Qualcomm, et ainsi disposer du modem X50 5G de Qualcomm — indispensable évidemment pour offrir une connectivité 5G. Lors de son événement, Xiaomi a procédé en direct à une démonstration de la vidéo avec le Mi MIX 3 5G, grâce au réseau 5G de Orange España.

Xiaomi a également augmenté la capacité de la batterie de 3 200 mAh dans le MIX 3 original, à 3 800 mAh dans le modèle 5G, sans doute pour compenser toute augmentation de la consommation d’énergie du nouveau modem.

Les autres spécifications restent les mêmes.

Moins de 650 euros pour de la 5G !

Le Mi MIX 3 5G comprend également un écran OLED de 6,4 pouces d’une résolution full HD (sans encoche) et quatre caméras au total. On retrouve des modules grand-angle et téléobjectif de 12 mégapixels à l’arrière, ainsi qu’une caméra frontale de 24 mégapixels aux côtés d’un capteur de 2 mégapixels. Xiaomi incruste également d’un capteur d’empreintes digitales à l’arrière. Vous n’avez donc pas à faire glisser le panneau avant pour accéder aux caméras et le déverrouiller avec votre visage.

Selon Xiaomi, le Mi MIX 3 5G sera disponible en France durant le 2e trimestre 2019 à partir de 649,90 euros, dans les variantes de couleur bleue et noire.

Mots-clé : Mi Mix 3Mi MIX 3 5GMWC 2019Xiaomi
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.