Fermer
OS

Windows Core OS pourrait être partiellement open source

Windows Core OS pourrait être partiellement open source

Microsoft, qui était autrefois l’une des sociétés les plus anti-open source de la planète, a récemment changé de vision à ce sujet. Et, des rumeurs suggèrent que son prochain système d’exploitation, Windows Core OS, utilisera des composants open source. Microsoft n’est plus l’ennemi le plus acharné du monde des logiciels open source, et la société a en fait profité de chaque occasion pour rappeler aux gens qu’elle adore Linux.

L’adoption de l’open source par Microsoft est l’un des changements les plus remarquables apportés par l’actuel PDG, Satya Nadella. Non seulement Microsoft est maintenant l’un des contributeurs les plus importants aux projets open source, mais il a récemment acquis GitHub, un service qui permet le dépôt de projets open source. Et dans le cadre de son intérêt accru pour cet écosystème open source, Windows Core OS devrait s’appuyer davantage sur de tels composants.

Jusqu’à présent, Microsoft hésitait à utiliser des éléments open source dans son système d’exploitation Windows 10. Toutefois, le profil LinkedIn d’un Security Program Manager II chez Microsoft a été repéré. Il décrit les détails du travail, notamment celui de garantir « la sécurité du système d’exploitation Windows Core contre les codes et les acteurs malveillants, l’amélioration de la sécurité des composants open source Windows liés à la sécurité grâce à des initiatives qui étudient les vulnérabilités détectées et établissent un processus de correction ».

Le profil LinkedIn a été découvert par WalkingCat, un utilisateur de Twitter reconnu pour ses nouvelles autour de Microsoft.

Windows vers l’open source ?

Les détails sont très flous à ce jour, mais l’engagement de Microsoft envers le monde des logiciels libres n’a rien d’étonnant. Bien sûr, il est très peu probable que Windows Core OS, ou toute version de Windows, devienne totalement open source. Toutefois, comme Microsoft l’a démontré lorsqu’elle a annoncé qu’elle basculait son navigateur Web Edge sur le moteur open source Chromium, l’entreprise n’était pas opposée à l’utilisation de composants open source quand cela convient à ses besoins.

Alors, pourrions-nous voir des composants de systèmes d’exploitation open source tel que Linux ou Android dans Windows Core OS ? Peut-être. Ces systèmes d’exploitation ont rencontré un grand succès lors de l’exécution sur des périphériques intégrés et à faible consommation, ce que Microsoft semble viser avec Windows Core OS. J’espère que nous en saurons plus sur le système d’exploitation Windows Core et sur sa potentielle utilisation du code source ouvert prochainement.

Mots-clé : Microsoftopen sourceWindows Core OS
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.