Fermer
Tablettes

iPad Pro (2018) : tour d’horizon des tests, du bon et du mauvais

ipad-pro-3
[The Verge]

Selon le premier lot de commentaires, l’iPad Pro (2018) d’Apple est plus qu’une tablette, mais pas tout à fait un ordinateur. Néanmoins, ce n’est pas le matériel qui fait réfléchir les testeurs. Annoncée la semaine dernière, la tablette accompagnée de son stylet Apple Pencil et son étui Smart Keyboard est destinée à remplacer votre ordinateur portable. Mais, cette affirmation dépend d’un certain nombre de facteurs.

Les grands écrans — disponibles en formats 11 pouces et 12,9 pouces — avec leurs bords plus minces sont très appréciés. Il utilise la technologie Liquid Retina, qu’Apple a introduite quelques semaines auparavant sur l’iPhone XR. Le fait que le modèle 12,9 pouces soit maintenant considérablement plus petit grâce à ces minces bords d’écran facilite également l’utilisation d’une seule main.

TechRadar rapporte que le modèle de 11 pouces n’est pas aussi « étonnant » qu’un écran OLED, bien que « vous soyez probablement surpris par l’épaisseur des bords qu’il reste », prévient le site.

La reconnaissance faciale est rapide et efficace, tandis que la puce A12 Bionic est largement félicitée pour sa rapidité. CNET appelle cela « des performances rapides et effrayantes » alors que Laptop Mag, affirme qu’il « rivalisera avec des ordinateurs portables et des ordinateurs 2-en-1 haut de gamme, lors de tests comparatifs et de tests en conditions réelles ». Malheureusement, toute cette puissance n’est pas encore totalement accessible.

Une puissance pas accessible

« J’adorerais utiliser toute la puissance offerte par la puce A12X », souligne The Verge, « mais l’écosystème des applications pour iPad est toujours rempli d’applications moins nobles, et des fonctionnalités limitées ». C’est un point de vue partagé par The Washington Post, qui a essayé de remplacer un ordinateur portable par l’iPad Pro pendant une semaine complète, mais a rencontré des problèmes d’ergonomie et d’interface.

Apple envisage clairement d’interagir avec le clavier et le stylet, bien que le fait de les vendre séparément contrarie la plupart des testeurs. « L’iPad Pro est une excellente tablette, mais elle brille vraiment lorsqu’elle est associée à un stylet et/ou un clavier », écrit TechCrunch.

Cependant, même dans ce cas, l’écart entre ce que nous considérons comme un « ordinateur » et ses capacités n’est pas négligeable. « C’est possible, mais vous aurez besoin d’un service adéquat, ainsi que de beaucoup de patience et de détermination », écrit Wired.

Quelques inconvénients

En effet, les inconvénients peuvent aller à l’encontre des convictions d’Apple. Le très célèbre port USB-C, par exemple, est peut-être un standard du secteur en matière de connecteur, mais Apple ne fait pas la même chose avec ce que vous pouvez y brancher. C’est toujours limité par iOS.

Une partie de la frustration est qu’il peut être difficile de prédire ce qui fonctionnera ou ne fonctionnera pas. « Vous ne saurez jamais vraiment à quoi vous attendre si vous n’y branchez rien » fait remarquer Engadget.

S’il y a un avantage, c’est que les défauts logiciels sont sans aucun doute plus faciles à résoudre que ceux liés au matériel. La grande question est de savoir si nous devrons attendre iOS 13 l’année prochaine. Les premiers tests sont unanimes : Apple a fabriqué une excellente tablette, mais il reste à déterminer s’il s’agit réellement d’un ordinateur.

Mots-clé : AppleiPad ProiPad Pro 2018
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Apple laisse entendre que les AirPods 2 suivront votre santé

Les AirPods ont prouvé un tel succès pour Apple qu’un successeur n’est pas tant une question de savoir si nous...

Fermer