Fermer
Langages

Avec Go Cloud, Google veut créer le langage de référence pour les applications cloud

golang-laptop

Go est un beau langage ! Nous savons que de plus en plus de développeurs l’utilisent maintenant, mais si le plan de Go Cloud fonctionne, Go deviendra le langage de programmation de choix pour les développeurs qui créent des applications cloud. Voyons ce que propose Go Cloud.

Si Go 1.11 devrait sortir le mois prochain, le géant de la technologie derrière ce populaire langage qui connaît la croissance la plus rapide, avec environ un million de développeurs actifs l’utilisant dans le monde entier, nous donne plus de raisons de l’aimer. Mais, la société estime qu’elle peut encore accélérer sa croissance, notamment en ce qui concerne son rôle dans le développement d’applications du cloud. Voici donc Go Cloud, un ensemble d’API cloud génériques ouvertes qui vise à aider les développeurs à écrire « des applications cloud plus simples et plus portables », ont écrit Eno Compton et Cassandra Salisbury dans un récent billet de blog.

Alors que Go est très populaire parmi les développeurs, Google affirme qu’il lui manquait une bibliothèque standard pour s’interfacer avec les services de cloud. Avec, les développeurs peuvent créer leurs propres bibliothèques pour utiliser les fonctionnalités de chaque service de cloud. 

Go Cloud fournit aux développeurs un ensemble d’API cloud générique ouverte pour accéder au stockage binaire non structuré, aux variables qui changent à l’exécution (configuration), à la connexion aux bases de données MySQL ou encore au démarrage et diagnostics du serveur. À l’heure actuelle, seuls Google Cloud Platform (GCP) et Amazon Web Services (AWS) sont pris en charge, mais l’équipe collabore avec des partenaires de l’industrie du cloud et la communauté Go pour ajouter d’autres fournisseurs de cloud à la liste.

Go Cloud: la portabilité entre les fournisseurs de cloud est facilitée

Google prévoit d’ajouter davantage de fonctionnalités à Go Cloud et de prendre en charge davantage de fournisseurs de cloud — bien entendu, ces derniers peuvent travailler sur le support. Selon Google, cela permet aux équipes de développeurs de créer des applications qui peuvent facilement s’exécuter sur n’importe quel cloud pris en charge sans avoir à retravailler une grande partie de leurs applications.

Allons-nous voir une explosion de bibliothèques autour de Go comme Google l’espère ? Bien évidemment, la croissance du langage est la priorité du géant de la recherche.

Si vous voulez essayer, ce tutoriel devrait vous aider à comprendre comment fonctionne Go Cloud. 

Mots-clé : cloudGoGo CloudGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Apple dépasse Fitbit et Garmin pour rester le roi des smartwatches

La Apple Watch continue d’être un dispositif portable très populaire, et de nouvelles statistiques montrent que les ventes au 2e...

Fermer