Fermer
P1050559

Microsoft devait sortir la nouvelle itération de son casque HoloLens, alias HoloLens v2 en 2017, mais a décidé de passer directement à la v3 et continuer à améliorer son casque de réalité augmentée (AR). En l’absence de rivaux majeurs sur ce secteur, l’équipe de Microsoft n’a pas ressenti le besoin de sortir une nouvelle itération de son casque jusqu’à ce que celle-ci soit complètement prête.

Maintenant, avec des casques de réalité augmentée ou mixte prévus par Apple, Samsung, Google ou encore Magic Leap, Microsoft pourrait enfin être prête à sortir son casque de réalité mixte de nouvelle génération.

Et, heureusement, le HoloLens de 2e génération ne sera probablement pas commercialisé à plus de 3 000 euros comme c’est le cas avec la génération actuelle. Brad Sams, de Thurrott, a rapporté avoir vu des documents internes du géant de la technologie sur le projet HoloLens, indiquant que Microsoft a l’intention d’expédier le HoloLens v3, connu sous le nom de code « Sydney », à la fin du premier trimestre 2019.

On ne sait pas si cette date fait référence à une version commerciale générale ou, encore une fois, à une offre limitée pour les développeurs. Le créateur du HoloLens, Alex Kipman, a prétendu l’an dernier qu’un HoloLens prêt pour le grand public n’était pas prévu, mais les plans ont peut-être changé.

Un coup de pouce du Kinect ?

Sams a également affirmé que le HoloLens Sydney aurait des améliorations significatives sur le plan matériel et sur la conception. Plus précisément, le casque serait plus léger et plus confortable pour être porté plus longuement, et il serait doté d’un « écran holographique amélioré de manière significative ».

En outre, cette nouvelle itération des HoloLens pourrait faire appel aux pouvoirs d’un produit de Microsoft qui a échoué : le Kinect. Si Microsoft a cessé de créer de nouveaux Kinect pour sa gamme de consoles Xbox, elle a continué à améliorer les gestes de mouvement du Kinect à l’aide de son projet AI Project Azure. Ce serait un ajout considérable pour le HoloLens Sydney.

Microsoft a également rapporté l’année dernière qu’il améliorait l’unité de traitement holographique (HPU) du HoloLens et que son HPU 2.0 permettrait à l’équipe de réduire la latence, d’augmenter la puissance de traitement du casque et d’ajouter quelque chose nommée Deep Neural Networks à l’appareil.

Un prix en deçà de ses débuts ?

Enfin, Thurrott déclare également que le HoloLens Sydney coûtera « significativement moins » que le HoloLens 1.0, que l’on retrouve aujourd’hui au prix de 3 299 euros pour le modèle le moins cher. Si le HoloLens Sydney est vraiment un appareil commercial, alors effectivement le casque sera commercialisé à un prix moins élevé, probablement autour des 1 000 euros. Les concurrents du HoloLens en matière de réalité mixte, quant à eux, devraient également viser un prix similaire.

Cependant, tout cela reste spéculatif. Et, alors que l’éventuel HoloLens v3 pour le grand public pourrait se vendre à un prix inférieur, il pourrait également rester un produit de niche, axé sur les entreprises et les développeurs.

Mots-clé : HoloLensMicrosoftSydney
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
E3 2018 : voici les jeux que Nintendo a annoncé

Nintendo a fait de grosses annonces lors de sa conférence de presse à l’E3 2018, fournissant des mises à jour sur...

Fermer