Fermer
Technologies

IBM Watson Assistant veut concurrencer Alexa et Google Assistant

IBM Watson Assistant veut concurrencer Alexa et Google Assistant

Désireuse de grignoter une part de marché et d’apporter une concurrence à Amazon et à Google, IBM a officiellement dévoilé son propre assistant intelligent basé sur sa technologie Watson, simplement nommé Watson Assistant.

En utilisant Watson comme base de ses calculs d’intelligence artificielle (IA) et anciennement connue sous le nom de « Watson Conversation », Watson Assistant sera accessible en lui écrivant ou par la voix. Les partenaires d’IBM peuvent également choisir d’intégrer l’assistant dans leurs appareils ou services. C’est là que réside la prétendue beauté de Watson Assistant.

IBM n’associe pas Watson Assistant à un appareil ou à une catégorie en particulier, mais propose plutôt la technologie à ses innombrables partenaires pour l’implémenter dans leurs propres produits et services. Avec cela, l’objectif d’IBM est de pousser Watson dans toutes sortes d’applications d’intelligence artificielle ou d’apprentissage automatique.

Ainsi, que ce soit dans votre maison connectée ou dans votre voiture — comme IBM l’a démontré lors de sa première conférence Think à Las Vegas grâce à un concept de cockpit numérique d’une Maserati GranCabrio, souligne Engadget — ou même dans votre chambre d’hôtel, l’idée de Watson est de rendre ces expériences plus aisées. Par exemple, dans le scénario d’IBM, un hôtel alimenté par Watson vérifie les invités afin de sélectionner automatiquement la musique et la température préférée de ces derniers pour chaque chambre. En outre, dans ce scénario, vous déverrouillez la porte de votre hôtel avec une clé électronique incluse dans votre smartphone, et le tour est joué.

Une bataille compliquée ?

La stratégie d’IBM est claire, et elle veut battre ses concurrents en proposant un assistant intelligent pour ses partenaires, et en faisant le suivi par son service Watson for Cybersecurity. Les assistants intelligents comme Alexa d’Amazon et Assistant de Google ont peut-être tous conquis le smartphone, la tablette et les coins de la maison connectée, mais pas le monde professionnel. En effet, si l’éclosion de ces derniers est réelle, les produits dans lesquels on les retrouve sont tous dédiés au grand public. À contrario, Watson Assistant a été expressément développé pour alimenter les efforts des assistants connectés des entreprises.

Watson Assistant pourra contrôler votre chambre d’hôtel prochainement

En plus de cela, IBM avoue que son approche des assistants intelligents est, bien, plus intelligente. Watson Assistant promet d’apprendre de vos commandes et actions et comment vous les réalisez, en gardant à l’esprit vos préférences. Si vous autorisez ces périphériques ou services à partager des données sur le cloud d’IBM qui fait fonctionner l’assistant, Watson Assistant peut engager des conversations plus réalistes avec le contexte.

Bien sûr, cela suppose une adoption massive, sans parler de votre niveau de confort avec les services basés sur Watson et les produits partageant vos données entre eux. IBM promet que Watson est prêt et capable de protéger vos données, naturellement.

Reste à voir si IBM arrivera à imposer sa vision. Sur le papier, c’est extrêmement alléchant !

Mots-clé : AlexaGoogle AssistantIBMWatsonWatson Assistant
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.