Fermer
Google

Google lance un centre de recherche sur l’IA en France

Google lance un centre de recherche sur l'IA en France

Google a annoncé hier soir son intention d’étendre ses investissements en France, y compris son intention de créer une nouvelle équipe de recherche sur l’intelligence artificielle (IA), sa deuxième initiative de recherche de ce type en deux mois après l’ouverture d’un centre d’IA en Chine.

« Notre nouvelle équipe de recherche travaillera en étroite collaboration avec la communauté de recherche d’IA en France sur des questions comme la santé, la science, l’art et l’environnement. Ils publieront leurs recherches et le code en open source qu’ils produisent, afin que chacun puisse utiliser ces idées pour résoudre leurs propres problèmes, à leur manière », a déclaré le PDG de Google, Sundar Pichai, dans un article sur le blog.

Si vous connaissez déjà le bureau actuel de Google à Paris, ce bâtiment va rester. Néanmoins, la société va acquérir ou louer d’autres bâtiments autour du bureau actuel de Google et les connecter. En effet, Google ajoute 6 000 mètres carrés de bureaux. Google prévoit de développer ses effectifs de 50 % en France dans l’année à venir, pour un total de 1 000 employés, qui vont être basés à Paris. Google n’a pas encore partagé plus de détails sur ses projets pour son centre de recherche sur l’IA, mais il est clair que Paris est devenue une ville clé en ce qui concerne les talents sur l’intelligence artificielle.

La nouvelle équipe de recherche accompagne les plans qui ont également annoncé l’ouverture de quatre Google Hubs avec des partenaires locaux dans toute la France, à commencer par Rennes, et trois autres hubs à venir. Ces emplacements physiques visent à fournir des cours gratuits en ligne, et aideront à l’apprentissage des compétences du numérique. Google vise à ce que ses cours soient accessibles à 100 000 personnes par an, a déclaré M. Pichai.

La course à l’IA

Les annonces de Google surviennent quelques heures après que Facebook a annoncé son intention d’intensifier ses initiatives de formation aux compétences numériques dans certaines régions d’Europe et d’investir 10 millions d’euros dans son centre de recherche sur l’IA en France. Facebook a annoncé qu’elle prévoyait de former 1 million de personnes d’ici 2020.

La compétition pour attirer les plus grands esprits, comme celle qui a eu lieu en France aujourd’hui, s’est déjà produite alors que les géants de la technologie tentent de se positionner parmi les gouvernements, les chercheurs et les entreprises du monde entier. Entre fin 2016 et fin 2017, Facebook, Google et Microsoft ont fait l’actualité après avoir ouvert des bureaux de recherche ou étendu leur présence à Montréal, une ville bien connue pour ses institutions d’innovation et d’éducation.

Mots-clé : franceGoogleIA
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.