Fermer
Microsoft

Microsoft publie un kit de développement en preview pour l’informatique quantique

Microsoft publie un kit de développement en preview pour l'informatique quantique

Lors de la conférence Microsoft Ignite en septembre dernier, Microsoft a fait savoir qu’elle allait jouer un rôle dans l’avenir de l’informatique quantique. En ce début de semaine, Microsoft a franchi une nouvelle étape en publiant un aperçu de son kit de développement quantique.

Le kit comprend tous les éléments dont un développeur a besoin pour commencer, y compris un langage Q# et un compilateur, une bibliothèque Q#, un simulateur d’informatique quantique local, un simulateur de trace quantique et une extension pour son éditeur Visual Studio.

Attention, il s’agit là d’une version preview, et s’adresse donc aux personnes les plus pressées qui veulent comprendre ce qu’il faut pour développer des programmes pour les ordinateurs quantiques, qui fonctionnent très différemment des ordinateurs classiques. En termes simples, avec un ordinateur classique, un bit ne peut exister que dans un état binaire, 0 ou 1, alors qu’avec les programmes quantiques, un qubit (l’équivalent quantique d’un bit) peut exister dans plusieurs états en même temps. Autrement dit, cela pourrait ouvrir la porte à des programmes qui n’auraient tout simplement pas pu exister jusqu’ici.

Nous sommes que dans les débuts de l’informatique quantique

Évidemment, ce n’est qu’une partie de la grande vision de Microsoft pour l’informatique quantique dont elle a discuté à Ignite. Pour le géant basé à Redmond, l’idée est d’offrir une solution complète pour contrôler l’ordinateur quantique et écrire des applications pour cela.

Microsoft veut attirer les développeurs dès le début

Microsoft veut clairement imposer sa patte dans l’informatique quantique, mais ils ne sont pas les seuls. IBM a mis à la disposition des développeurs un service d’informatique quantique depuis l’année dernière, et le mois dernier, la firme a fait parler d’elle avec la sortie d’un ordinateur quantique de 20 qubits. La société a également annoncé un prototype de 50 qubits. Parmi les autres sociétés qui travaillent sur la recherche en informatique quantique, citons Google et Intel ainsi qu’une foule d’autres entreprises et start-up établies.

Nous sommes encore au début de cette technologie et il nous reste encore beaucoup à faire. Mais, le potentiel est si grand que toutes ces entreprises, y compris Microsoft, veulent arriver le plus tôt possible sur le marché pour capter les cœurs et les esprits des développeurs. La publication d’aujourd’hui en fait partie.

Mots-clé : informatique quantiquequantique
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.