Fermer
OS

Voici ce qu’aurait pu être la tablette Nokia Mercury sous Windows 8

Voici ce qu'aurait pu être la tablette Nokia Mercury sous Windows 8

En 2014, lorsque Microsoft a pris en charge l’unité de périphériques et services de Nokia, la fusion a délaissé plusieurs périphériques, tels que des tablettes, des smartphones et des dispositifs portables (wearables) qui étaient censés être lancés par la société finlandaise en partenariat avec le géant du logiciel basé à Redmond.

L’un d’entre eux est la tablette Nokia Mercury, conçue par Nokia et attendue avec Windows 8. Celle-ci avait pour but d’étendre la gamme de périphériques alimentés par le système d’exploitation moderne de Microsoft. Windows 8 a été la première version de Windows qui partageait l’interface de bureau et mobile, et afin d’attirer davantage de constructeurs, Microsoft a également lancé Windows RT, un système d’exploitation optimisé pour les tablettes, basé sur Windows 8 mais limité aux applications du Windows Store.

Cependant, la tablette Nokia Mercury était censée offrir la version complète de Windows 8, bien que les photos filtrées montrent que la performance n’était pas vraiment l’objectif principal du fabricant. Une capture d’écran de CPU-Z montre que le périphérique a été alimenté par une puce Intel Atom Z3795 cadencée à 1,6 GHz, et couplée avec 2 Go de mémoire vive (RAM).

La Nokia Mercury n’était pas vraiment puissante

Un plus grand smartphone Lumia

Le design de la tablette n’a rien de spécial, et elle ressemble beaucoup à un smartphone Lumia plus grand. Évidemment, rien d’étonnant étant donné que Nokia a conçu la gamme Lumia. L’appareil est représenté en orange, bien que d’autres coloris étaient également envisagés, comme le noir et le blanc.

On peut également voir des caméras à l’avant et à l’arrière, ce qui est logique pour une tablette, ainsi qu’un logement pour une carte SIM, ce qui aurait permis la connectivité LTE. Il n’y a pas de détail sur la batterie ou les options de stockage sur cette tablette.

Bien sûr, il va sans dire que la Nokia Mercury ne verra jamais le jour, et nous ne saurons jamais pourquoi Microsoft l’a abandonnée. Il est fort probable que la décision a été prise, car elle n’apporte rien de nouveau sur le marché…

Mots-clé : MicrosoftNokiaNokia MercuryWindows 8
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.