close
Périphériques

Microsoft et Qualcomm font équipe pour une révolution des PC mobiles

Windows 10 on ARM

Depuis des décennies, Windows et Intel ont été assez proches, à tel point que le terme « Wintel » a été inventé pour décrire l’écosystème. Mais, c’est sur le point de changer de manière importante, du fait de l’arrivée de Qualcomm sur le marché. Microsoft vient de confirmer au Computex 2017 que HP, Lenovo et ASUS seront les premiers partenaires à lancer des appareils fonctionnant sur le processeur Snapdragon 835 de Qualcomm, alors que la société avance ses efforts pour apporter la version complète de Windows 10 sur les puces ARM.

Annoncé à la fin de l’année 2016, Windows 10 on ARM est un nouveau projet qui mène à des appareils ultra-minces et toujours connectés, pour lequel Microsoft a déclaré au salon Computex de Tapai avoir travaillé avec des partenaires pour mettre ces PC sur le marché dès cette année.

La puce Snapdragon 835 fonctionnera avec le modem X16 LTE, supposé fournir des vitesses de téléchargement atteignant 1 Gb/s, soit un débit annoncé comme 10 fois supérieur à celui des appareils 4G de première génération.

Des PC, pas des smartphones

Les ordinateurs exécutant Windows 10 sur les processeurs Qualcomm devraient être lancés plus tard dans l’année. Mais en même temps, les utilisateurs de la communauté Windows les plus optimistes espéraient sans doute que l’arrivée de Windows 10 sur des puces ARM engendrerait également de nouveaux smartphones, comme le très attendu Surface Phone. Malheureusement, cela ne semble pas être le cas.

L’accent est clairement mis sur les PC, et Microsoft a beaucoup misé sur les PC, pour les étudiants et les « créateurs », ce dernier devenant la nouvelle cible de l’entreprise depuis la sortie de Windows 10 Creators Update. « Il existe une nouvelle génération d’utilisateurs qui doivent être connectés au cloud en tout temps. Ce sont des étudiants, des créateurs, des pigistes, des petites entreprises et des entreprises. Cela signifie partager des expériences à travers les écrans et tirer parti de la dernière technologie de réseau comme le Gigabit LTE et l’eSIM », a déclaré Peter Han.

Il n’y a pas de spécificités disponibles à ce jour, mais les premiers appareils devraient voir le jour à l’automne, juste avant le début de la nouvelle année scolaire, principalement parce qu’ils s’adressent spécifiquement aux étudiants. Le prix de ces nouveaux appareils devrait être plus bas que les modèles existants.

Tags : MicrosoftQualcomm
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.