Fermer
ActualitésNavigateurs Web

Chrome, deviendrait le nouveau (gourmand) Firefox ?

Chrome. Vous l’utilisez. Je l’utilise. Depuis les dernières années, il a été le plus rapide et plus stable des navigateurs, élevant ainsi nos repères de performance et sa facilité d’utilisation. Cependant, dans les derniers mois, Chrome s’est écarté de sa vision initiale, notamment concernant sa facilité d’utilisation.

Vérifier et voir quelle version de Chrome que vous utilisez. Selon le site Clicky, vous devriez être sur la version 16 de Chrome, sauf si vous êtes sur un canal “plus rapide”, dans ce cas, vous pourriez être en version 17.

Quel est le problème ?

Voici ce qui se passe : sous Chrome, selon les versions et les systèmes d’exploitation, le temps de chargement des pages Web qui ont des éléments Flash est beaucoup plus long. Pire, au lieu d’inviter l’utilisateur comme avant à le fermer lorsqu’il ne répond plus, Chrome lui-même vient fermer le processus affichant ainsi un échec lors du chargement de la page. Poursuivons.
Chrome est devenu moins stable. L’ouverture de trop d’onglets et ce, trop rapidement, peut provoquer la fermeture soudaine de l’application. Rappelez-vous quand Chrome est sorti, ils ont promis d’avoir fixé ce problème pour toujours.. L’idée était que, chaque onglet a son propre processus, aucune page Web pourrait provoquer la fermeture du navigateur. Avec les versions actuelles de Chrome le problème est beaucoup plus fréquent.

Chrome est aussi désormais très gourmand en mémoire. Actuellement au moment où je rédige ces lignes, j’ai six onglets ouverts dans Chrome, un nombre faible pour quelqu’un dans ma profession. Si je visualise les processus, je m’aperçois que j’ai douze processus lancés sur ma machine, dont trois dépassant les plus de 100 mégaoctets de mémoire vive… Je suppose que Gmail et Analytics sont les deux plus gourmands. Au total quelque 400 mégaoctets de RAM combinés sont réservés à Chrome.

Chrome, deviendrait le nouveau (gourmand) Firefox ?

Enfin, je trouve Chrome désormais plus lent à se lancer qu’auparavant… Paranoïa vous allez me dire ?

Firefox

Regroupons toutes les informations : temps du démarrage instable, grosse utilisation de la mémoire, et lent. À quoi cela vous fait-il penser ? Firefox, bien sûr. Chrome deviendrait en ce moment ce que Firefox était avant qu’on le quitte… Et c’est pas cool !
Chrome n’est tout simplement plus le navigateur ultra-léger qu’il était.

Et vous, que pensez-vous de tout ça ? Les difficultés qu’éprouvent Firefox sont-elles liées à la conception des sites Web, des nouvelles ressources qu’on demande au navigateur de jour en jour ?

Venez me donner votre point de vue sur ce sujet, notamment si vous arrivez aux mêmes conclusions que moi.

Mots-clé : analyseChromeFirefoxralentissementressources
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.