Fermer
Langages

Le langage de programmation TrumpScript veut faire éclore Python

Le langage de programmation TrumpScript veut faire éclore Python

Pour inspirer les jeunes à faire face aux mathématiques et à la programmation, il est important d’avoir des modèles, à la fois bon et mauvais. Il semble donc que les efforts de deux étudiants de la Rice University, Chris Brown et Sam Shadwell, fournissent un excellent exemple de cela. Ils ont récemment publié TrumpScript, une version fortement modifiée du langage de programmation Python, créée en 20 heures lors d’un hackathon. Et comme vous l’aurez deviné, il rend hommage au candidat présidentiel préféré de l’Internet : Donald Trump.

En effet, basé sur Python, le nouveau langage est conçu pour être « le langage de programmation qu’approuverait Trump », en utilisant une variété de commandes et de syntaxe.

Les petites opinions politiques de Trump et son caractère peuvent être retrouvées, puisqu’ils sont éparpillés dans TrumpScript. En effet, TrumpScript n’est clairement pas un langage pour les perdants et les ennemis. On retrouve une variété de caractéristiques qui manquent dans tout autre langage de programmation :

  • Pas de nombres à virgule flottante, seulement des nombres entiers. L’Amérique ne fait jamais rien à moitié
  • Tous les chiffres doivent être strictement supérieurs à 1 million. Le petit truc est sans conséquence pour nous
  • Il n’y a pas de déclarations d’import autorisées. Tout le code doit être maison
  • Au lieu de True et False, nous avons fact (fait) et lie (mensonge)
  • Seuls les mots anglais les plus populaires, les mots préférés de Trump, et les noms de politiciens actuels peuvent être utilisés comme noms de variables
  • Les messages d’erreur sont pour la plupart des citations directement tirées de Trump lui-même
  • Tous les programmes doivent se terminer par America is great
  • Dans sa forme brute, TrumpScript n’est pas compatible avec Windows, parce que Trump n’est pas le genre de gars à croire aux PC
  • Le langage est complètement insensible à la casse
Le langage de programmation TrumpScript veut faire éclore Python

L’échec n’existe pas !

La gestion des erreurs dans TrumpScript est assez stricte. Par exemple, si vous utilisez un mot qui ne fait pas partie de l’anglais courant, votre programme vous châtiera avec « notre pays inclut que vous deviez parler anglais ».

Les créateurs glissent une note concernant le rejet de l’échec à la fin de leur page GitHub. Trump n’aime pas parler d’échecs : « de nombreuses fois, votre code va cracher, et en silence. Il suffit de voir le débogage comme un petit jeu amusant », peut-on lire.

Accessoirement, vous ne serez même pas en mesure de prendre part à ce code si vous êtes en Chine ou au Mexique puisque, comme les créateurs l’indiquent, le code ne sera pas conforme. Après tout, qui sait les secrets que regorgent un tel langage.

Vous pensez peut-être que c’est une blague, pourtant ce n’est pas le cas. Bon apprentissage !

Mots-clé : Donald TrumpPythonTrumpScript
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Samsung pourrait lancer de nouvelles applications iOS en 2016
Samsung pourrait lancer de nouvelles applications iOS en 2016

Samsung pourrait être sur les traces de Google et Microsoft en créant une plateforme agnostique en 2016. Une nouvelle publication...

Fermer