Fermer
OS

Microsoft change son Blue Screen of Death pour une version verte

Tout d’abord, il y avait le Black Screen of Death (BSOD), où un PC sous Windows 3.x affichait un écran avec du texte blanc sur un fond noir quand le périphérique rencontrait un problème logiciel. Puis, à l’époque de Windows NT, Microsoft est passée à l’écran bleu de la mort, connu sous l’abréviation BSOD (Blue Screen of Death). Ces écrans ont été une partie importante de la culture de Windows depuis ses débuts.

Maintenant, apparemment Microsoft veut changer les habitudes et proposer une nouvelle version. Il semble que la plus récente — et officieuse — version preview poussée aux membres du programme Insider de Windows 10 utilise un nouveau Green Screen of Death (GSOD), comme le souligne Betanews.

Les retours initiaux ont été relayés sur Twitter, par un tweet envoyé par Matthijs Hoekstra, Senior Program Manager chez Microsoft. L’un des premiers membres Insider à identifier le nouveau GSOD a été Chris123NT sur Twitter.

Le BSOD passe au vert

Comme Hoekstra l’a précisé ultérieurement, le GSOD est une caractéristique du programme Windows Insider pour aider les ingénieurs de Microsoft à différencier les erreurs du système ou les erreurs fatales émises par la version traditionnelle de Windows 10 et ceux qui viennent d’une version preview.

Le nouveau GSOD est visible dans la version preview 14997 de Windows 10 Insider, qui a été poussée aux utilisateurs pendant cette fin d’année. La nouvelle version offre quelques ajouts intéressants, comme les dossiers du menu Démarrer, une expérience Cortana améliorée, des améliorations du navigateur Edge, et une fonctionnalité de réduction de lumière bleue pour réduire la fatigue oculaire.

Néanmoins, à partir de maintenant, toute personne ayant une erreur système pourra exclamer : « GSOD ! » – au lieu de « BSOD ! ». Et les ingénieurs de Microsoft seront en mesure d’identifier rapidement les captures d’écran pour savoir si les problèmes sont liés à la version de « production » ou celle poussée aux membres Insider. Et tandis que c’est encore un autre changement, il devrait rendre la vie de tout le monde un peu plus simple — et un peu plus coloré.

Ce n’est pas le seul changement que Microsoft a apporté à son écran d’erreur cette année. Il y a quelques mois, nous avons vu l’introduction de codes QR sur l’écran BSOD, que vous pouvez numériser avec votre smartphones pour obtenir rapidement davantage de détails sur le problème.

Mots-clé : BSODGSODMicrosoftWindows 10
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.