close
Google

Le Chrome Web Store affiche les applications malveillantes en premier

Les entreprises qui exécutent des boutiques d’applications en ligne sont mises au défi de séparer le contenu légitime provenant des logiciels escrocs et des imitations, mais l’ampleur de ces services signifie que certaines valeurs aberrantes vont inévitablement tomber à travers les mailles du filet. Malheureusement, une bizarrerie du Chrome Web Store offre aux applications malveillantes un avantage majeur.

Lorsque vous saisissez un terme dans la barre de recherche du Web Store, vous allez retrouver par défaut trois résultats présentant des applications, même si votre requête est une expression plus couramment associée à une extension. L’insistance de Google sur la promotion de certains types de contenu peut être frustrante pour les utilisateurs, mais en soi il est plutôt inoffensif.

Cependant, ce système est maintenant l’objet d’abus par les utilisateurs à la recherche d’une plate-forme qui peuvent mettre en avant leurs logiciels malveillants. En nommant leur application par un terme couramment utilisé lors d’une recherche populaire, une simple requête peut facilement présenter des applications suspectes bien avant des extensions légitimes.

Le Chrome Web Store affiche les applications malveillantes en premier

Google en cause ?

Alors qu’il est facile de blâmer les créateurs de ce contenu pour pousser leurs mauvaises intentions, il faut peut-être plutôt mettre la responsabilité de Google en cause. On peut imaginer que le Chrome Web Store est agencé de cette façon, puisque les applications pour l’OS de Google n’ont jamais été perçues comme suspectes, comme spéculé par PC World.

Ce dernier continu à confirmer que le moteur de recherche de Google est parfaitement capable de trouver les extensions, en utilisant les mêmes chaînes de caractères dans la recherche, qui affiche les résultats d’applications sur le Chrome Web Store. Google a la capacité de modifier la situation, mais ne le fait pas dans le but de promouvoir notamment ses intérêts.

Ce sera certainement une déception pour les utilisateurs qui ne sont pas intéressés par Chrome OS, mais comptent sur d’autres services de Google, tels que le navigateur Chrome. Il est formidable de voir une entreprise aller sur tous les fronts, mais du point de vue du consommateur, cela peut avoir un coût.

Tags : Chrome Web Store
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.