Fermer
Périphériques

Acer Revo Build est un mini PC modulaire

Acer élargit sa gamme de minuscules ordinateurs de bureau avec un nouveau modèle qui commence petit, mais qui peut être plus grand si vous avez besoin de plus de puissance. Le Acer Revo Build est un mini-ordinateur de bureau modulaire qui sera disponible en Europe, au Moyen-Orient et en Asie au mois d’octobre, pour un prix de départ de 199 euros.

Concernant les caractéristiques du périphérique, le mini PC de base qui dispose d’un processeur Intel NUC mesure 12.44 x 12.44 x 5.58 cm. Bien qu’il ne va pas s’élargir, sachez que celui-ci va pouvoir épaissir puisque vous allez être en mesure d’empiler des blocs au-dessus de la base.

Les blocs se connectent les uns aux autres par des broches Pogo avec un alignement magnétique. Autrement dit, il n’y a pas de câbles requis pour ajouter un bloc. Cependant, on ne sait pas à quelle vitesse est l’interconnexion entre les blocs, ni si le PC doit être mis hors tension pour échanger des blocs. Cela dit, étant donné que l’un des blocs en développement contient l’ajout d’une carte graphique, la bande passante doit être suffisante.

Acer Revo Build : base

Pour son lancement, Acer prévoit de commercialiser des blocs avec des disques durs de 500 Go et 1 To. Les futurs modules incluront des fonctionnalités telles qu’un bloc audio avec des haut-parleurs intégrés et un microphone, une batterie sans fil, un bloc qui va servir de projecteur, et même une carte graphique AMD incluse dans un bloc. Acer précise que les blocs supplémentaires seront “progressivement déployés”, mais il n’y a actuellement aucune indication du nombre total envisagé. Le prix de chacun de ces blocs n’a pas été évoqué.

Acer Revo Build : blocs

Modulaire oui mais …

Les entrailles de l’ordinateur sont dans la station de base, et l’on va retrouver 32 Go de stockage eMMC, jusqu’à 8 Go de mémoire vive (RAM), et un processeur Intel Celeron N3050, Celeron N3150, ou un processeur Pentium N3700 Braswell.

Le périphérique est livré avec Windows 10, et dispose de trois ports USB 3.0, un port HDMI et DisplayPort, une prise casque et un lecteur de carte SD. Acer affirme qu’il est facile de mettre à niveau la mémoire du Revo Build en desserrant une seule vis pour ouvrir le boîtier.

Acer Revo Build : vue globale

Si le Revo Build est clairement un appareil intéressant, il va être intéressant de voir le support que lui offre Acer. Sa popularité va conditionner de cette composante.

Mots-clé : AcerIFA 2015Revo Build
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.