Fermer
Navigateurs Web

Google accélère les temps de chargement JavaScript dans Chrome

Avec la sortie de Google Chrome 41, ainsi que la libération récente de Google Chrome 42 bêta, Google a inclus quelques améliorations de performance qui devraient permettre aux utilisateurs de charger plus rapidement une page.

Toujours obsédé par la vitesse, Google a partagé une nouvelle information sur le fait qu’elle a amélioré la façon dont elle charge les fichiers JavaScript dans la dernière version de Chrome. L’idée derrière ce nouveau processus est de les charger en même temps que de commencer à les analyser.

Le “script streaming”, comme le nomme le géant de la recherche, dans la version 41 de Chrome, permet au navigateur de traiter son exécution de manière asynchrone, et ce dès que le téléchargement des fichiers commence, et non après qu’il soit terminé. Auparavant, le navigateur téléchargeait la ressource, et ensuite analysait les fichiers étape par étape. Autrement dit, le CPU était sous-utilisé.

Cette amélioration, bien que minime sur le papier, signifie que les pages peuvent se charger jusqu’à 10% plus rapidement que précédemment. C’est un gain énorme ! Google note sur son blog que ce sera “particulièrement efficace sur les gros scripts et les connexions réseau lentes”. C’est important pour les utilisateurs mobiles, en particulier lors de l’exécution sur des connexions plus lentes telles que la 3G ou moins.

Google accélère les temps de chargement JavaScript dans Chrome

Le code mis en cache est également utilisé dans la version 42 de Chrome (bêta), dans le but d’aider l’accélération des sites que vous visitez fréquemment. Google dit que, traditionnellement, le navigateur compile le code JavaScript d’une page à chaque visite, mais avec la nouvelle version de Chrome, celle-ci stocke une copie locale du code compilé pour l’exécuter plus rapidement sur les sites fréquemment visités.

Google vante les mérites de cette technique qui permet d’économiser jusqu’à 40% de la compilation, tout en réduisant l’énergie demandée à nos dispositifs mobiles, gagnant ainsi en autonomie. Ce sont donc d’excellentes nouvelles pour tout le monde.

Outre ces impacts, Google a noté que non seulement le navigateur doit fonctionner plus rapidement, mais il doit sembler plus rapide à l’utilisateur. Avec ces deux améliorations, les utilisateurs devraient être en mesure de constater une différence de vitesse lors du chargement des pages Web qui contiennent du JavaScript. Google a terminé en déclarant qu’elle continuera à faire des annonces et des améliorations sur la vitesse de Chrome, ainsi que sur toutes les performances qui peuvent l’expérience utilisateur meilleure.

Mots-clé : ChromeGoogleJavaScript
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.