Fermer
OS

Android 5.0 Lollipop alimente moins de 0,1% des dispositifs Android

Android Lollipop est l’un des plus importants rejets de Google. Elle a apporté une refonte complète de Android, et qui était attendue depuis longtemps. Elle a également apporté une avalanche de nouvelles fonctionnalités, parmi laquelle on retrouve une amélioration sur la durée de vie d’une batterie. Mais, même avec l’effort que Google a mis dans son dernier système d’exploitation mobile, il n’a pas trouvé beaucoup de preneurs sur le marché.

Selon les données publiées par Google, Lollipop s’exécute sur moins de 0,1% des dispositifs Android. Android 4.4.4 Kitkat est quant à elle sur une trajectoire de croissance, puisque le système d’exploitation fonctionne désormais sur 39,1% des appareils. Cette version représentait 33,9% au mois de décembre. Autrement dit, elle a augmenté de 5,2% en un peu plus d’un mois. L’une des principales raisons pourrait être le coup de pouce du nombre d’appareils à bas prix fonctionnant sous Android Kitkat.

Avec moins de 0,1% de part de marché, Lollipop n'apparaît même pas encore sur le graphique

La version qui mène encore le peloton de tête des parts de marché d’Android est encore Jelly Bean. Cette version, regroupant sous le même nom les versions 4.1.x, 4.2.x, et 4.3.x, et publiée en 2012, représente le nom le plus couramment utilisée pour l’écosystème Android. La bonne nouvelle, peut-être pour Google, est que la part des versions avant Jelly Bean disparaissent rapidement du marché. Par rapport au mois de juin de l’an dernier, l’emprise combinée de systèmes d’exploitation avant Jelly Bean (Froyo, Gingerbread et Ice Cream Sandwich) est passé de 35,2% à 14,9%.

Un des plus grands casse-tête pour Google a été la segmentation massive de Android sur le marché, et il semble que Kitkat et Jelly Bean soient en train de combler ce fossé
. Google a également lancé une gamme de dispositifs “Android One” à faible coût, afin d’avoir plus de contrôle sur son système d’exploitation dans un marché de plus en plus populaire.

Le lancement de Lollipop a été suivi par divers rapports de bugs, et qui a initialement dissuadé les utilisateurs de basculer vers le nouveau système d’exploitation. Le lent processus de déploiement peut également être blâmé pour la faible part du nouveau système d’exploitation. Les versions précédentes d’Android, comme KitKat, ont également fait face à un démarrage lent, réussissant à gagner des parts de marché par la suite. On peut donc s’attendre à une poussée de croissance pour Android Lollipop prochainement.

Mots-clé : AndroidAndroid 5.0Lollipop
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.