Fermer
Google

Voici la première construction réelle de la voiture autonome de Google

Voici la première voiture autonome de Google

Google n’a peut-être pas planifié d’assembler la version définitive de ses voitures autonomes, mais cela n’empêche pas la firme de Mountain View de continuer à développer ses propres voitures, et d’en produire des séries limitées pour ses propres besoins et tests.

Google poursuit donc son exploration dans la conception de voiture électrique sans chauffeur (“self-driving vehicle”) en révélant aujourd’hui “la première version complète du prototype de véhicule autonome”. En d’autres termes, ce dernier n’est pas une traditionnelle maquette à l’échelle 1:1, mais bien un modèle finalisé, qui pourrait très bien entrer en production.

C’est en fait un regroupement de multiples prototypes du géant américain créés pour tester différents systèmes embarqués dans la voiture, tels que la direction et le freinage, ainsi que les ordinateurs et les capteurs permettant à la voiture de rouler sans qu’il y ait besoin d’avoir un conducteur. La flotte de prototypes d’essai a couvert plus de 1 126 540 kilomètres, mais il y a encore de nombreux aspects de la conduite que ces machines doivent encore maîtriser.
Les situations imprévisibles comme une manœuvre dans des parkings, ou à travers les zones de construction ont prouvé qu’il y avait encore du boulot. De plus, il est encore difficile de savoir si le réseau de capteurs sur les voitures peut gérer toutes les intempéries.

Voici la première construction réelle de la voiture autonome de Google

Les vacances propices aux essais

L’équipe derrière le projet self-driving vehicle de Google a déclaré que la période des vacances sera consacrée à être le véritable moment pour tester le véhicule sur une piste privée, en vue de mettre celui-ci sur les routes californiennes du Nord dès l’année prochaine.

Quoi qu’il en soit, et malgré le fait que le véhicule peut être complètement autonome, lorsque celui-ci va se retrouver sur la voie publique, la voiture sera temporairement équipée de commandes manuelles pour se conformer à la loi californienne qui exige que tous les véhicules aient un certain degré de contrôlabilité humaine – y compris les prototypes de Google.

Malheureusement pour les amateurs de conduite totalement autonome, il n’est pas évident que ces véhicules débarquent dès demain sur notre territoire…

En construisant sa propre voiture, Google exprime la confiance que l’autonomie ne va pas seulement se généraliser, mais deviendra une partie intégrante de la future conception d’une voiture…

Mots-clé : automobile
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.