Fermer
Mobile

BlackBerry va révéler tous ses secrets au MWC 2015

Si vous vous demandez ce que BlackBerry a dans ses cartons pour l’année prochaine, alors il semble que vous allez devoir attendre le Mobile World Congress 2015, qui débutera durant la première semaine du mois de mars.

Le PDG de BlackBerry, John Chen, a confirmé qu’il va révéler la feuille de route des douze prochains mois de BlackBerry durant l’évènement de Barcelone. Cela signifie que nous devrions connaître les plans de la firme canadienne pour l’année à venir. Ces plans pourraient-ils inclure un nouveau modèle avec un clavier QWERTY qui se cacherait quand il n’est pas utilisé, ce qui serait extrêmement pratique, ou un autre smartphone avec un design complètement nouveau, dans la même veine que le BlackBerry Passeport ? Ou, peut-être juste un successeur au Classic, une mise à niveau du célèbre Bold 9900.

John Chen a mentionné que la société allait lancer au moins quatre nouveaux smartphones, et même si nous pensions que nous allions les voir à la fin de l’année 2014, il semble que le MWC 2015 sera le moment parfait pour la société. Si nous avons peu d’informations sur les smartphones qui seront introduits au MWC 2015, on peut espérer voir quelque chose d’au moins aussi novateur que les derniers modèles récemment lancés.

BlackBerry va révéler tous ses secrets au MWC 2015

Récemment, lors de son passage à Paris, John Sims, le président de la division Entreprise de Blackberry, a exposé la stratégie à venir du constructeur canadien. Celui-ci a mentionné que la firme canadienne devrait atteindre un équilibre de sa trésorerie dans un proche avenir, et que 2015 permettrait “de voir revenir une courbe de croissance”.

À noter que le MWC 2015 devrait également permettre de lever le voile sur le Galaxy S6, le HTC One M9 et le LG G4.

Mots-clé : BlackberryMWC 2015
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.