Fermer
Tests

Test du Google Cardboard : la réalité virtuelle dans du carton

Pendant des années, la réalité virtuelle était mise de côté. La technologie, qui permet aux utilisateurs de se plonger dans un monde numérique, a été popularisée dans le milieu des années 80 – mais à l’époque elle a promis beaucoup trop, et malheureusement trop peu à émergé. Depuis lors, elle a été mise au placard par les consommateurs, même les plus croyants en la technologie.

Mais, la réalité virtuelle est de retour, et ce d’une grande manière. Oculus Rift a réussi à exciter les joueurs, et depuis nous avons vu l’émergence de différents casques de réalité virtuelle, dont notamment le Sony Morpheus et même un casque dédiée à la Xbox, où encore le Gear VR de Samsung, et le Archos VR Glasses. C’est devenu un effet de mode.
Mais, lors de sa dernière conférence réservée aux développeurs, un autre géant de la technologie a surpris son auditoire en leur donnant un carton en guise de cadeau. Surpris, les heureux propriétaires du Cardboard, le nom donné à ce projet, l’ont été doublement lorsqu’ils ont vu de quoi il s’agissait. En effet, Google n’a pas voulu être mis de côté, et a développé son propre casque de réalité virtuelle, le Cardboard donc. Bien évidemment, celui-ci est est très surprenant dans le sens où il s’adresse aux bricoleurs. Mais attendez, pas besoin d’avoir été au MIT pour construire vous-même le casque. Il peut être construit par n’importe qui avec un smartphone, quelques morceaux de cartons et d’autres petits gadgets.

Le casque de Google a été publié comme un ensemble de plans que vous pouvez utiliser pour découper du carton dans la bonne taille et dans différentes formes. Mais, vous avez besoin d’un peu plus qu’un simple carton. Une paire de lentilles de 40 mm est nécessaire pour que vos yeux se concentrent sur un écran du smartphone juste en face d’eux, et une paire d’aimants est utilisée pour servir “d’interrupteur”. Du velcro et une bande de caoutchouc maintient votre smartphone en place, tandis qu’un tag NFC en option peut automatiquement lancer l’application Cardboard.

Google Cardboard

Certains de ces éléments sont un peu difficiles à se procurer – en particulier les lentilles. Ainsi, un certain nombre d’entreprises ont commencé à vendre des kits bon marché, que vous pouvez commander soit pré-assemblés ou en pièces détachées. Vous pouvez également commander seulement les pièces qui ne sont pas en carton si vous voulez. Personnellement j’ai réussi à m’en procurer un lors du DevFest de Nantes vendredi dernier, et j’en suis ravi !

Google Cardboard : vue de dos

J’aime construire des choses à partir d’instructions. Je suis un grand fanatique de Lego, et ces jours-ci je saute sur l’occasion pour aider les autres en montant leurs meubles en kit. En tant que tel, je m’attendais à ce que la construction du kit ne soit pas difficile, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi facile. Alors que je ne dispose pas l’autocollant NFC, toute la difficulté résidait à mettre le velcro, les bandes collantes les lentilles, l’aimant et de replier l’ensemble. Vous m’avez suivi ? Si tel n’est pas le cas, l’ensemble ressemble à ça :

Google Cardboard : assemblage

Une fois construit, le kit est robuste et léger. Il ne se fixe pas sur la tête. Autrement dit, vous aurez besoin de le maintenir en place avec vos mains ou encore de trouver une ingénieuse idée pour mettre un élastique. Malgré le fait de le tenir en main, il fonctionne remarquablement bien. Que ce soit l’armature du même du casque, ou le diviseur cartonné à l’intérieur qui arrête chaque œil de voir ce que l’autre est censé voir, tout a bien été pensé !

Google Cardboard : vue de gauche
Google Cardboard : rabat pour le smartphone
Google Cardboard : vue de droite

Le petit commutateur magnétique un peu particulier est très pratique. Il utilise le magnétomètre intégré de votre smartphone, qui détecte les changements dans le champ magnétique entourant le dispositif, pour savoir quand vous essayez de déclencher quelque chose. Ensuite, lorsque vous le relâchez, il revient instantanément en place. Cependant, tous les smartphones n’ont pas de magnétomètre, mais vous pouvez également utiliser une bande de ruban de cuivre attaché à un côté de l’appareil, qui entre en contact avec votre écran tactile – un double tap sur celui-ci va faire réagir votre smartphone, comme s’il avait détecté une traction par un aimant.

Google Cardboard : commutateur magnétique

Le velcro maintient le smartphone en place, mais Google nous recommande d’utiliser un élastique pour le maintenir en place et éviter de faire tomber votre écran. Tenir le smartphone parfaitement en place peut être complexe, ce qui pourtant va être cruciale, puisque même légèrement décalé, l’effet 3D est perdue et l’image apparaît floue. Si vous rencontrez des problèmes tentez de mettre un élastique en haut et un autre bas, ça devrait le maintenir en place.

Google Cardboard : une fois fermé le smartphone tient bien en place

Alors qu’il est raisonnablement robuste pour ce qu’il est, le casque de réalité virtuelle en carton est certainement un jouet pour les adopteurs précoces et les développeurs qui veulent jouer avec la technologie. Inutile de dire qu’il n’est pas adapté pour un bambin mécontent ou furieux, il ne résistera pas aux chocs. Mais, il offre une manière extraordinairement abordable d’essayer la technologie, le rendant ainsi accessible à un public beaucoup plus large lorsqu’il est combiné avec les smartphones bon marché comme la gamme Nexus.

Pour l’utiliser, il suffit d’installer l’application Cardboard sur le Google Play Store. Outre cette application officielle, si vous tapez “cardboard” sur ce même Play Store, vous allez retrouver une sélection d’applications, de jeux et de vidéo. Mais, la plupart de ces applications semblent être des démos plutôt que quelque chose de particulièrement significatif. Une, intitulée VR Toilet Simulator, vous permet de vous placer à quelqu’un sur le trône. Attention à l’araignée !

Application Cardboard sur Android
Vue de l'application Cardboard à travers la lentille
Photo Sphere depuis le Cardboard

Au sein de l’application officielle, vous allez disposer d’une galerie de diverses “applications”, dont Street View, Tour Guide, Exhibit, Windy Day qui vous fait suivre une souris perdre son chapeau sur une journée venteuse, Earth, YouTube qui vous permet de regarder des vidéos YouTube dans un énorme cinéma, et la meilleure de toutes Photo Sphere, qui vous permet de vous balader dans divers endroits dans un monde en 360°.

Bien qu’il soit encore un peu trop tôt pour dire que cette technologie est fantastique, je dois dire que je suis bluffé par ce Google Cardboard. Est-ce que ça va révolutionner la façon dont nous consommons les médias ? Peut-être pas, mais ça laisse présager un bel avenir ! Et pour une fois qu’une technologie est accessible par quiconque, applaudissons Google !

Mots-clé : CardboardGoogleVR
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.