Fermer
Apps

Vine dit non à la pornographie

Vine, c'est fini !

Excellente nouvelle pour l’application mobile Vine qui héberge de courtes vidéos de 7 secondes tournant en boucle, puisqu’elles ne sera plus inondées de contenu sexuel, suite à l’action de la plateforme qui a décidé d’interdire les vidéos à caractère obscène sur le service.

Le service, propriété de Twitter, a décidé de faire ce changement, car il ne veut pas être la source de contenu sexuel en ligne et non pas parce qu’il a des problèmes avec la présence de ce genre de contenu.

“Comme nous l’avons vu avec une communauté et une créativité grandissantes et qui évoluent, nous avons constaté qu’il y a un très faible pourcentage de vidéos qui n’est pas bon pour notre communauté. Nous allons donc faire une mise à jour de nos règles et conditions de service pour interdire explicitement le contenu sexuel”, a déclaré Vine dans une article sur son blog.

Il a ajouté que 99% de ses utilisateurs n’ont rien à changer, et que tout utilisateur qui constate qu’une vidéo viole la politique du service, est invité à cliquer sur le bouton avec trois points en dessous de la publication et choisir de “Signaler ce message” dans les options qui apparaissent.

Vine dit non à la pornographie

Twitter a lancé Vine il y a un peu plus d’un an, en janvier 2013, et après ses humbles débuts sur iOS, l’application a fini par arriver sur Android, accumulant un nombre impressionnant de 40 millions d’utilisateurs en août 2013. Ceci était avant son arrivée sur Windows Phone en novembre dernier. Par la suite, la popularité du service a tout simplement donné des idées à Facebook qui a décidé d’ajouter à Instagram de courtes vidéos quelques semaines après le lancement de Vine.

Vine continue à libérer un flux régulier de mises à jour pour le service qui a inclus les profils web, les URL personnalisées, et ajouté des fonctionnalités d’édition vidéo, ainsi qu’un support pour l’intégration de “Vine” sur la toile. On attend bien évidemment beaucoup plus pour 2014.

Mots-clé : pornopornographieVine
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.