Fermer
ActualitésWeb

Flipboard apporte ses magazines mobile au Web via l’HTML5

Flipboard s’est d’abord fait connaître sur les appareils mobiles, apportant quelque chose de nouveau par rapport à ce que l’on connaissait déjà, révolutionnant en quelque sorte le traditionnel lecteur de flux RSS, puisque le service rassemble à la fois les actualités mondiales et les nouvelles sociales pour les intégrer dans un magnifique magazine.
Récemment, Flipboard a lancé une nouvelle fonctionnalité permettant à quiconque de créer des magazines, et ce en ayant la possibilité d’extraire du contenu – y compris des articles, des photos, de la vidéo et de l’audio – à travers le Web pour créer votre propre magazine personnalisé.
Aujourd’hui, l’application arrive sur le web avec le lancement d’un nouveau site. Ses 75 millions d’utilisateurs inscrits disposeront d’un accès de mise en forme et des caractéristiques liées à la curation pour des articles, des photos et des vidéos sur leurs propres ordinateurs de bureau et ordinateurs portables.

Mais pourquoi le web ?

La société a déjà enregistré près de 25 millions d’utilisateurs depuis le lancement de l’outil permettant de créer à la volée des magazines personnels depuis la fin mars, pour un total d’environ 75 millions de personnes à ce jour. Si celle-ci est restée accessible uniquement sur mobile jusqu’à aujourd’hui, une décision que de nombreux entrepreneurs de la technologie envisagent ces jours-ci, elle aurait sans doute continué à croître dans l’avenir.

La réponse est que le web est encore une pierre angulaire, en particulier autour des fonctionnalités telles que la facilité offerte par les boutons de partage afin de distribuer des articles sur les réseaux sociaux et par e-mail. Si vous cliquez sur un lien Flipboard que vous voyez d’un ami sur Twitter, par exemple, vous allez maintenant ouvrir une page web, au lieu d’être redirigé vers l’application mobile comme cela aurait été le cas auparavant (exemple ici).

La navigation est également au moins aussi facile que l’interface tactile offerte sur les applications natives de Flipboard sur Android et iOS, et grâce à une ​​expérience HTML5 riche. Vous pouvez utiliser votre souris, la souris Magic Mouse ou le trackpad pour passer rapidement de gauche à droite à travers les histoires. Si vous avez une molette cliquable, chaque clic tourne une page. La barre d’espace permettra également de naviguer à travers le magazine.

“Ce n’est pas grave si le site web cannibalise le trafic des applications natives”, déclare le fondateur Mike McCue à propos de la version Web.

Au-delà de la distribution et une meilleure expérience utilisateur, le web est également le meilleur endroit pour y insérer de la publicité. La société a commencé à vendre des publicités en pleine page, mélangées avec du contenu ordinaire, comme ce que vous pourriez voir dans un magazine papier. Si les grands éditeurs professionnels ont actuellement des accords sur le partage des recettes pour leurs propres magazines, la société prévoit d’étendre cela à d’autres contenus et aux créateurs de curation.
Environ 2 millions de magazines ont été créés depuis le lancement de l’outil en mars dernier, et beaucoup de ces derniers sont réalisés par des amateurs plutôt que des professionnels.

Flipboard apporte ses magazines mobile au Web via l'HTML5

À qui va s’adresser cette nouvelle fonctionnalité ?

Pour certains d’entre vous, la réponse est que vous n’avez simplement pas les ressources pour construire de bons sites web ou des applications mobiles de toute façon. Pour d’autres, s’ils ont la possibilité de pouvoir construire leurs propres produits, ces derniers ne savent pas comment bien les monétiser.

Et pour les éditeurs qui maîtrisent parfaitement le Web, les dispositifs mobiles, et la monétisation, Flipboard a une autre réponse. Vous serez en mesure d’ajuster vos paramètres pour décider comment les liens Flipboard se comportent. Si vous ne voulez pas que vos visiteurs soient redirigés vers les pages de l’entreprise, vous pouvez les régler afin de les renvoyer directement sur l’URL de votre propre site, et ainsi conserver les recettes publicitaires.

Les nouvelles versions web sont supportées par les dernières versions de tous les navigateurs de bureau et mobile, y compris IE9+, Safari, Chrome et Firefox, et sont offertes en 11 langages, dont l’anglais, le chinois, l’allemand, le japonais et bien évidemment le français !

Qu’en pensez-vous ? Allez-vous davantage consulter les magazines depuis cette nouvelle interface ?

Mots-clé : FlipboardHTML5magazine
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.