Fermer
MobileSmartphones

Insolite ! Un monstre Galaxy Note 2 avec 288 Go de stockage et une batterie de 9300 mAh

Qui a dit que l’épaisseur et le poids d’un smartphone étaient primordiaux ? Alors que les constructeurs de la technologie mobile sont constamment en train d’essayer à rendre les dispositifs de plus en plus minces et de plus en plus légers, qui n’a jamais rêvé de disposer d’un Galaxy Note disposant d’une double carte SIM, de davantage de mémoire de stockage interne, ou encore une autonomie très nettement améliorée ? Mais à quel prix …
Bien que ces caractéristiques augmentent considérablement le prix du dispositif et peuvent affecter l’apparence de l’appareil, des consommateurs pourraient être ravis d’acquérir un tel objet. Êtes-vous disposé à, disons, sacrifier une partie de la portabilité et la sensualité de votre smartphone ?

Cette folle idée a été pensée et réalisée par le propriétaire d’un Galaxy Note 2, qui a décidé de modifier quelque peu le profil de son smartphone jusque-là mince, mais bourré de nouvelles caractéristiques, comme le rapporte Phone Arena.

En effet, ce membre de xda-developers est parti d’un Galaxy Note 2 – modèle N7102 – disposant d’un double port pour micro-SIM et de 32 Go de stockage interne. Par la suite, afin de customiser son dispositif, il a ensuite pris soin d’ajouter certains éléments.
En plus du Galaxy Note 2, pour lequel il a probablement payé le prix fort, il a également acheté une carte SD dans le but d’augmenter considérablement la taille de stockage du dispositif, puisqu’il s’agit tout de même de 256 Go avec une carte Lexar Professional 600x SDXC UHS-I – aux alentours de 550€. Pour ce faire, il a ajouté un convertisseur de carte micro-SD à SD – 21€. Ensuite, il a ajouté une batterie de 8 500 mAh à afin de personnaliser son smartphone – environ 13€.

Il a remplacé plus tard la batterie avec une de plus grande capacité – une batterie de 9300 mAh ZeroLemon qui peut être achetée chez certains détaillants pour environ 35€.

Son premier Galaxy Note 2 modifié en une bête de 288 Go de stockage et d’une batterie de 8500 mAh n’avait pas l’air terrible :

Stockage de 256 Go sur un Galaxy Note 2
Coque plastique légèrement bombée et plus épaisse que celle du Note 2 original
Obligatoire de faire une entaille dans la coque pour que la batterie loge

Mais une fois qu’il a remplacé la batterie de 8500 mAh avec le modèle ZeroLemon – 9300 mAh, il en a également profité pour acheter une coque en plastique fabriquée par Yoybuy, même si le combiné est certainement encore bien encombrant :

Ajout d'une batterie ZeroLemon de 9300 mAh
Coque Yoybuy beaucoup plus adaptée
Un Galaxy Note 2 beaucoup plus épais, mais également beaucoup plus puissant

Dans le cas où vous êtes intéressé par personnaliser votre Galaxy Note 2 comme ceci, vous devriez vérifier le fil de discussion du forum xda-developers, où des instructions explicites sont données aux côtés de quelques réponses aux éventuelles questions.

Ce projet de pure bricolage attire l’attention que, malgré le fait que de nombreux fabricants de smartphones sont en compétition pour produire le plus mince smartphone du monde, il semble que certains consommateurs veulent un stockage bien plus important une batterie de plus longue durée. Certains, comme ce consommateur particulier, sont prêts à avoir un appareil plus volumineux en échange de spécifications matérielles qui correspondent à leurs besoins. Bien sûr, un appareil mobile mince avec une grande batterie et une capacité de stockage décente est bien sûr l’idéal, mais à l’heure actuelle les dispositifs créés ne correspondent pas aux attentes de certains consommateurs.

Voulez-vous personnaliser votre Samsung Galaxy Note 2 avec les spécifications ci-dessus ? Ou êtes-vous satisfait de ceux du phablet original ?

Mots-clé : conceptGalaxy NoteGalaxy Note 2
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.