Fermer
Tests

Sony Xperia Z Ultra : un phablet pour tous gouverner. Le Galaxy Note 3 est prévenu

Alors que nous avons pu le voir annoncé la semaine dernière sur la scène Européenne, Sony Mobile France a présenté ce matin son nouveau smartphone phare, ou plutôt sa phablet, le Xperia Z Ultra. Partant d’un constat simple, ce smartphone doté d’une taille d’écran gigantesque, fait suite à des études mentionnant que les heureux possesseurs d’un phablet ne veulent plus d’un smartphone avec un écran plus petit, et ce pour 94 % d’entre eux, dont 60 % iraient même jusqu’à dire que l’écran pourrait être plus grand. Et c’est sur ce marché que Sony a voulu se positionner, dans le but que ce Sony Xperia Z Ultra réponde à cette (nouvelle) demande.

Le dernier smartphone de Sony, un phablet 4G dispose donc d’un immense écran de 6,44 pouces, et va s’avérer être un ajout de taille à la famille Xperia. Ce n’est pas seulement le premier smartphone de Sony Mobile disposant du tout dernier processeur Qualcomm Snapdragon 800, c’est aussi le plus grand appareil de la firme.

Conception

Basé sur la conception du Xperia Z, le Xperia Z Ultra est un gadget très attrayant ! Il combine un cadre métallique avec un verre trempé sur l’avant et l’arrière, lui donnant un aspect élégant et minimaliste. Lors de mon bref temps avec le smartphone, j’ai été immédiatement impressionné par sa qualité de construction – c’est aussi beau que le Xperia Z et pourtant incroyablement mince avec 6,5 mm. Bien évidemment, il dispose du même design OmniBalance plébiscité que le Xperia Z et la Xperia Tablet Z.

Sony Xperia Z Ultra : un phablet pour tous gouverner. Le Galaxy Note 3 est prévenu

Dernièrement Sony a poussé le facteur de forme mince comme un argument de vente dans certains de ses derniers produits comme la Xperia Tablet Z, et le Z Ultra n’échappe pas à la règle. Je n’arrive toujours pas à m’en remettre sur comment ce dispositif est mince. Bien sûr, ce n’est pas le plus mince – le Ascend P6 de Huawei est plus mince avec seulement 6.18 mm d’épaisseur – mais le Z Ultra est néanmoins très impressionnant en terme de design.

En outre, alors que ça taille pourrait nous faire penser le contraire, je l’ai trouvé étonnamment confortable à tenir d’une seule main. Le Z Ultra pèse tout de même 212 grammes, mais sa charge est très bien répartie sur sa surface.

Vue de gauche du Z Ultra
Vue de dessous du Z Ultra
Vue de dessus du Z Ultra
Vue de dessus du Z Ultra

J’ai trouvé l’écran de 6,44 pouces Full HD doté de l’affichage Triluminos – technologie propre à Sony permettant de créer une palette plus large de couleurs riches et naturelles grâce à l’expertise des téléviseurs Bravia – vraiment superbe. Les couleurs sont vivantes et nettes, et Sony semble avoir résolu le problème de changement de couleur, que l’on avait tous déploré sur le Xperia Z. Comme les plus récents smartphones Sony Mobile, le Xperia Z Ultra utilise des boutons de menu à l’écran.

L'écran offre de magnifiques couleurs

Caractéristiques

Le Z Ultra est certifié IP55 et IP58

Comme le Xperia Z, le Z Ultra est certifié IP55 et IP58, ce qui signifie qu’il est à la fois résistant à l’eau et à la poussière. Essentiellement, vous pouvez utiliser le smartphone pour prendre des vidéos full-HD sous l’eau avec son appareil photo de 8 mégapixels. Le Z Ultra n’arrive pas avec le capteur de 13 mégapixels disponible sur le Z, mais le nombre de pixels inférieur pourrait signifier que la qualité des photos est meilleure en faible luminosité.

Capteur de 8 mégapixels à l'arrière

Comme un vrai phablet, vous serez en mesure d’utiliser un stylet avec le Z Ultra. S’il ne disponible pas d’un dispositif au sein de sa coque – similaire à ce que faire Samsung avec le Galaxy Note et le S Pen – outre le stylet capacitif standard que l’on peut acheter, le Z Ultra permet également d’utiliser un crayon de papier ou un stylo en métal pour écrire sur l’écran. Malheureusement, il n’est pas sensible à la pression, de sorte qu’il ne sera pas en mesure de détecter si vous essayez de dessiner une ligne plus épaisse. Vous devez sélectionner manuellement la taille de votre pinceau dans l’application dédiée.
À noter, que l’affichage du smartphone est capable de prendre des notes à l’aide de l’outil intégré de reconnaissance d’écriture.

Il est possible d'utiliser un crayon de papier ou un stylo en métal pour écrire sur l'écran

Disposant de Android 4.2, c’est le premier téléphone de Sony Mobile disposant de la dernière version de Jelly Bean. Une interface utilisateur personnalisée de Sony conserve la plupart des caractéristiques d’Android par défaut, tout en ajoutant quelques réglages nécessaires au phablet, tels qu’un clavier qui peut être glissé à droite ou à gauche afin de tenir le dispositif d’une seule main.

Outre la connectivité LTE, le smartphone dispose également du Bluetooth, du NFC, du Wi-Fi ou encore de la prise en charge du MTP. Il arrivera avec 2 Go de RAM, 16 Go de stockage interne, et dispose d’un slot pour carte micro-SD afin d’étendre le stockage du dispositif.

Port micro-SD

Une grande batterie interne de 3000 mAh complète l’ensemble. Sony Mobile revendique un temps de lecture vidéo jusqu’à 5,5 heures, ainsi qu’une autonomie de 11 heures en conversation. Bien entendu, il faudra réellement tester le dispositif pour avoir un réel avis.

Les performances de l’appareil photo de 8 mégapixels semblent bonnes, mais nous étions dans un endroit peu lumineux sans fenêtre il est donc difficile de se faire réellement une idée des performances de ce dernier. En faible luminosité, il s’en tire plutôt bien.

Perspectives

Le Sony Xperia Z Ultra sera disponible fin septembre au prix de 729€

Il semble que Samsung devra faire beaucoup plus pour rendre son prochain Galaxy Note 3 vraiment concurrentiel, étant donné que Sony a mis la barre très haute avec le Xperia Z Ultra.
En effet, le géant coréen pourrait risquer de perdre sa position de leader sur le marché du phablet qui est devenu de plus en plus concurrentiel ces derniers mois.

Le Sony Xperia Z Ultra sera disponible fin septembre au prix de 729€, et sera disponible en trois coloris : noir, blanc et violet.

Mots-clé : phabletSonySony MobileXperiaXperia Z UltraXperia ZU
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.