fermer
Apple

L’UE pourrait obliger Apple à faciliter le transfert des données iCloud vers d’autres services

[Unsplash]

Si vous avez suivi le monde de la technologie ces dernières années, vous savez que l’Union européenne a entrepris différentes actions pour tenter de limiter le « pouvoir » des grandes entreprises technologiques. Nous avons vu des propositions de législation sur de nombreux fronts visant à rendre le monde de la technologie plus favorable à la concurrence, par exemple.

Aujourd’hui, les dernières avancées de l’UE en la matière concernent les services sur le cloud, rapporte AppleInsider. Une nouvelle loi vise à faciliter le transfert des données entre les services de cloud, y compris iCloud.

Comme vous le savez peut-être, les systèmes d’Apple sont assez fermés aux solutions tierces. Le stockage iCloud ne fait pas exception à la règle, et il n’est pas très facile de transférer ses données vers d’autres solutions de stockage. La loi sur les données, proposée en 2022 par la Commission européenne, vise à faciliter ce processus.

Encore Apple ciblé

La Commission européenne est parvenue à un accord sur la législation proposée, ce qui la fait avancer (bien sûr, comme vous le savez, elle ne va pas devenir une loi immédiatement, elle doit passer par différentes étapes avant d’en arriver là). La législation vise à simplifier le passage à des services de données alternatifs, mais aussi à protéger contre les transferts de données non autorisés et à mettre en place des normes d’interopérabilité.

Mais ce n’est pas tout ! La loi sur les données donne également plus de pouvoir aux clients et aux entreprises sur la manière dont les données générées par leurs produits peuvent être utilisées.

Pour Apple, cela signifie que l’entreprise devra modifier iCloud pour simplifier le processus de transfert des données vers un autre service, comme par exemple Google Drive. Pour l’instant, Apple dispose d’une application pour Android appelée « Move to iOS » qui facilite le transfert de vos données, évidemment, d’Android vers iOS. Mais une application qui fait le contraire n’est pas encore disponible chez Apple.

L’UE fait bouger les choses

L’UE travaille depuis un certain temps déjà sur une législation visant à réduire le monopole des grandes entreprises technologiques.

Nous disposons de lois telles que la loi sur les marchés numériques (DMA) et la loi sur les services numériques (DSA), qui ont été promulguées l’année dernière. La première est chargée de garantir une concurrence loyale sur les marchés numériques (comme, par exemple, les boutiques d’applications tierces sur l’iPhone). La seconde législation se concentre sur la régulation du contenu en ligne et vise à tenir les grandes entreprises technologiques (comme les grands réseaux sociaux, par exemple) responsables du traitement des contenus illégaux sur leurs plateformes.

Tags : AppleiCloudUE
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.