close
Apps

Apple autorisera des applications à ajouter des liens vers leur site Web dans les applications pour les paiements

Apple autorisera des applications à ajouter des liens vers leur site Web dans les applications pour les paiements

Apple a partagé une mise à jour du système de paiement de l’App Store, qui avait été annoncé l’année dernière. Cette mise à jour permettra aux applications « lecteurs » comme Netflix, Spotify et autres d’inclure un lien vers leurs sites Web dans l’application afin de permettre aux utilisateurs de mieux gérer leurs comptes sur ces applications. Voici ce que cela signifie pour vous.

Apple a révélé que les développeurs d’applications de lecture peuvent désormais demander l’accès au droit de compte de lien externe afin d’ajouter un lien vers leurs sites Web. Pour ceux qui ne le savent pas, selon la définition d’Apple, les applications de lecture sont celles qui fournissent aux utilisateurs du contenu numérique comme de l’audio, de la vidéo, des journaux, des livres, etc.

Dans un récent message, Apple a déclaré : « L’année dernière, Apple a annoncé une mise à jour de l’App Store pour le début de l’année 2022, qui permettrait aux développeurs d’applications de lecture d’inclure un lien in-app vers leur site Web à des fins de création et de gestion de compte. À partir d’aujourd’hui, avec la mise à jour de la directive d’examen de l’App Store 3.1.3 (a), les développeurs d’applications de lecture peuvent désormais demander l’accès au droit au compte de lien externe ».

L’objectif principal de ce changement est de permettre aux utilisateurs de gérer facilement leurs comptes existants à partir des sites Web de ces applications et même d’en créer de nouveaux. Si vous ne le savez pas, il existe un certain nombre de fonctionnalités qui sont exclusives au site Web d’une application. Par exemple, Netflix ne permet toujours pas aux utilisateurs de modifier le mot de passe de leur compte par ses applications. Cette nouvelle fonctionnalité peut donc s’avérer utile.

Mais elle peut aussi permettre aux utilisateurs d’utiliser les systèmes de facturation d’autres applications plutôt que celui d’Apple. En outre, elle peut aider les développeurs à éviter les frais de commission de 30 % facturés par Apple. Mais m, il y a quand même des frais. Pour les non-initiés, jusqu’à présent, Apple interdisait aux développeurs d’ajouter leurs liens à l’application ou de disposer de leur système de facturation.

Google va dans la même direction

Ce nouveau changement est le résultat d’un accord conclu l’année dernière avec la Commission japonaise du commerce équitable (JFTC). Si, à l’origine, il ne concernait que la JFTC, il s’étend désormais au monde entier.

Il s’agit également d’une étape que Google vient de franchir. Pour rappel, Google a récemment annoncé un programme pilote dans lequel il permettra aux développeurs d’applications d’avoir leur propre système de facturation en plus de celui de Google. Le programme pilote a débuté avec Spotify et devrait toucher d’autres applications en fonction des réactions des utilisateurs. C’est un moyen pour les développeurs d’applications de contourner les frais de commission élevés. Mais les développeurs devront tout de même s’acquitter d’un paiement.

Que pensez-vous de ce nouveau changement dans l’App Store ?

Tags : App StoreApple
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.