close
OS

Le message d’alerte si vous installez Windows 11 sur un PC non pris en charge est dissuasif

Le message d’alerte si vous installez Windows 11 sur un PC non pris en charge est dissuasif

Le vérificateur de compatibilité de Microsoft pour Windows 11, PC Health Check, est désormais disponible pour tous les utilisateurs. Le logiciel, que vous pouvez trouver au bas de la page Windows 11 de Microsoft, était auparavant réservé aux membres du programme Windows Insider. Et curieusement, il contient une nouvelle dérogation pour les personnes possédant des PC plus anciens.

Fin août, Microsoft a annoncé qu’elle autoriserait les utilisateurs à installer Windows 11 sur des PC qui ne répondent pas aux exigences matérielles strictes du système d’exploitation.

La société a bénéficié de quelques jours de bonne presse avant de préciser que les « PC non pris en charge » ne recevront pas de mises à jour logicielles ou de sécurité et devront installer le système d’exploitation manuellement — en d’autres termes, des millions de personnes sont obligées d’acheter un nouvel ordinateur si elles veulent utiliser Windows 11 en toute sécurité.

La dernière version de l’application PC Health Check pour Windows 11 de Microsoft réitère la politique de l’entreprise. Comme le rapporte The Verge, l’exécution de Health Check sur un PC non pris en charge pour Windows 11 vous conduit à un message d’alerte indiquant que « vous n’aurez pas le droit de recevoir les mises à jour ».

Voici ce que l’on peut lire :

Ce PC ne répond pas aux exigences minimales du système pour exécuter Windows 11 — ces exigences permettent de garantir une expérience plus fiable et de meilleure qualité. L’installation de Windows 11 sur ce PC n’est pas recommandée et peut entraîner des problèmes de compatibilité. Si vous procédez à l’installation de Windows 11, votre PC ne sera plus pris en charge et ne pourra plus recevoir de mises à jour. Les dommages causés à votre PC en raison d’un manque de compatibilité ne sont pas couverts par la garantie du fabricant

Une annulation de la garantie

En outre, l’outil prévient également que l’installation de Windows 11 pourrait annuler la garantie de votre fabricant.

Ceux qui espèrent que Microsoft reviendra sur ses exigences strictes en matière de matériel ne peuvent rien faire. Mais ce n’est pas la fin du monde. Microsoft continuera à prendre en charge Windows 10 jusqu’en 2025, de sorte que vous n’avez pas besoin d’acheter un nouvel ordinateur pour le moment. De plus, Windows 11 est pratiquement identique à Windows 10, et sa caractéristique principale, à savoir le support des applications Android, n’arrivera pas avant 2022.

Tags : MicrosoftPC Health CheckWindows 11
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.