close
Apple

Les employés d’Apple demandent des changements dans une lettre ouverte adressée au PDG Tim Cook

Les employés d'Apple demandent des changements dans une lettre ouverte adressée au PDG Tim Cook

Un groupe anonyme d’employés d’Apple a envoyé vendredi dernier une lettre au PDG de la société, Tim Cook, pour se plaindre sur le respect de la vie privée pour les employés de l’entreprise. En effet, les employés sont « agressivement encouragés à synchroniser leurs iCloud personnels avec leurs appareils », ce qui permet à Apple de rechercher « les données personnelles de nombreux employés ». Selon la lettre, l’entreprise « refuse à tous les employés le bénéfice du doute, ainsi qu’un sentiment de sécurité et de confiance sur le lieu de travail ».

Les employés qui ont écrit et posté la lettre veulent que Cook et Apple « fassent ce qu’il faut » en créant un environnement de travail « où chacun se sent en sécurité et bienvenu et a la promesse d’une égalité de chances et de traitement ». Ils souhaitent également que l’entreprise fournisse aux candidats à un emploi et aux employés actuels « un aperçu transparent des fourchettes de salaires ou d’heures » afin de les aider à négocier de meilleurs salaires.

Les employés d’Apple espèrent qu’en partageant leur histoire, cela attirera davantage l’attention sur leur situation critique. Dans la lettre ouverte, on peut lire : « Des centaines d’entre nous ont documenté nos histoires d’abus, de discrimination et de harcèlement. Nous sommes des centaines à avoir rapporté nos histoires par les voies internes, sans recevoir aucune aide. En partageant nos histoires, nous attirons l’attention sur nos expériences de travail chez Apple, et sur ce que nous pouvons faire de mieux ».

Ils partagent également leurs histoires parce que « Chez Apple, nous sommes appelés à faire ce qui est juste, et cela doit s’étendre à la façon dont nous traitons les employés. Nous tendons la main parce qu’Apple doit tenir sa promesse d’inclusion, de diversité et d’équité. Nous exigeons un environnement où chacun se sent en sécurité et bienvenu et où chacun a la promesse d’une égalité de chances et de traitement ».

« une séparation accrue entre les biens numériques et physiques »

La lettre demande « une séparation accrue entre les biens numériques et physiques appartenant à Apple et ceux appartenant aux employés dans toutes les politiques d’Apple ». Afin de préserver la confidentialité des données personnelles des employés, la lettre suggère qu’Apple fournisse aux employés un compte iCloud en utilisant les comptes de messagerie de l’entreprise. Ainsi, les données personnelles resteront privées pour les employés qui souhaitent se désengager d’iCloud @ Apple et tout ce qui se trouve en dehors du dossier de travail d’Apple restera hors de portée d’Apple.

« Les employés qui ont besoin d’appareils devraient avoir un numéro dédié et être autorisés à utiliser un appareil personnel non lié à l’écosystème d’entreprise d’Apple », selon la missive. Cela impliquerait qu’Apple s’abstienne de publier les numéros de téléphone personnels dans l’annuaire Apple. « Des employés ont été harcelés sur leurs numéros de téléphone personnels en raison de cette politique », note la lettre ouverte.

Les employés souhaitent que le géant de la technologie « fournisse une rémunération transparente, viable, équitable et juste à l’échelle d’Apple ». Une suggestion demande à Apple de « Vérifier que tous les salaires par zone géographique, y compris les postes de vente, sont supérieurs au salaire de subsistance calculé pour cette zone. Offrir la parité des avantages sociaux à tous les employés payés à l’heure et ceux travaillant plus de 20 heures par semaine ».

Peur des représailles

En outre, les employés demandent qu’Apple « audite toutes les promotions et tous les examens de performance pour détecter les préjugés liés au genre, à la race, au handicap et à l’hétéronormalité qui peuvent conduire à des écarts de salaire et à un manque d’opportunités et de compensation au sein de l’entreprise dans chaque partie de celle-ci ». En parlant d’audits, la lettre recommande que toutes les relations avec des tiers soient auditées, y compris les vendeurs et les agences de recrutement.

Les employés veulent pouvoir signaler les problèmes à la direction sans crainte de représailles. La lettre indique que « les employés d’Apple doivent se sentir psychologiquement en sécurité pour signaler des problèmes, demander des aménagements et obtenir des informations d’une manière qui soit conforme au droit du travail, qui respecte la vie privée et qui les protège contre la suppression de leurs droits, les représailles et la discrimination ».

Enfin, la lettre ouverte demande à Apple de « fournir un processus permettant d’entendre les préoccupations des groupes avec une boucle de rétroaction transparente ». Cette section poursuit en disant que « les employés veulent se sentir entendus et voir leurs problèmes traités, en particulier lorsque ces préoccupations sont largement partagées. La nature opaque des chaînes de feedback individualisées a donné à beaucoup le sentiment que les dirigeants ont cessé de nous écouter ».

À la fin de la lettre, il est demandé : « Signerez-vous la lettre et ferez-vous front avec nous ? » Vous pouvez choisir de répondre par oui ou par non. Même si vous n’avez jamais travaillé pour Apple de votre vie, vous pouvez répondre par l’affirmative et signer la lettre.

Tags : AppleTim Cook
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.