Fermer
Périphériques

Les spécifications du processeur Apple M1X font surface dans un benchmark

Les spécifications du processeur Apple M1X font surface dans un benchmark

Apple a rompu son partenariat de longue date avec Intel et a lancé un nouveau MacBook et un Mac mini équipés de son propre processeur Apple M1 basé sur l’architecture ARM. La réaction aux appareils Apple M1 a été phénoménale. Selon de récents rapports, le géant basé à Cupertino travaille déjà sur son successeur. Ce processeur sera très probablement lancé comme le « Apple M1X » et toutes les spécifications de ce chipset ont fait surface.

Les résultats de benchmark pour le Apple M1X ont fait surface sur CPU Monkey en début de semaine. Le Apple M1X serait un processeur à 12 cœurs, contrairement à son prédécesseur à 8 cœurs. Apple inclura également un GPU de 16 cœurs plus puissant à bord de ce processeur. Le Apple M1 est équipé d’un GPU à 8 cœurs et de 7 cœurs sur la variante de base du MacBook Air.

En outre, le Apple M1X sera basé sur le même nœud de processus de 5 nm. Il aura une vitesse d’horloge allant jusqu’à 3,2 GHz — la même que celle de son prédécesseur. Cette mise à niveau portera essentiellement sur les performances graphiques, éventuellement pour l’inclure dans l’iMac. Le GPU plus puissant sera capable de gérer jusqu’à trois écrans, selon les rapports.

Ces spécifications sont basées sur le résultat de l’évaluation comparative d’une variante de pré-échantillon de l’Apple M1X. Autrement dit, il est difficile de vérifier les détails de manière indépendante pour le moment. Il est donc important de prendre ces informations avec des pincettes pour le moment.

Quoi qu’il en soit, les spécifications sont conformes à ce qu’Apple pourrait publier cette année.

Des MacBook et iMac déjà ciblés ?

Le géant basé à Cupertino devrait équiper les prochains MacBook Pro de 14 et 16 pouces et un iMac 27 pouces avec le processeur Apple M1x. Par rapport à la puce précédente, le « M1X » aurait également une puissance absorbée plus élevée avec un TDP de 35 W au lieu de 15 W pour le M1. Encore une fois, ces spécifications sont impossibles à vérifier comme authentiques pour le moment. Et CPU Monkey ne semble pas avoir beaucoup de crédibilité parmi les sites de benchmarking. Mais, au moins, les mises à niveau supposées semblent réalistes.

La réaction aux appareils Apple basés sur l’architecture ARM a été assez positive. Bien que la compatibilité des applications ne soit pas encore au rendez-vous, la couche de traduction Rosetta 2, ainsi que le support actif des développeurs, voit le nombre d’applications compatibles avec l’Apple M1 augmenter de jour en jour.

Mots-clé : AppleApple M1XApple Silicon
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.