close
ActualitésGoogle

Google libère de la version bêta mod_pagespeed pour accélérer le Web

Il y a près de deux ans, Google a dévoilé mod_pagespeed, un module Apache open source dédié aux développeurs afin d’aider à rendre le Web plus rapide. Aujourd’hui, Google a annoncé que le statut “bêta” sur le module Apache est retiré. C’est donc après dix-huit différentes versions, que Google a décidé de le libérer.

Google libère de la version bêta mod_pagespeed pour accélérer le Web

Comme l’indique Joshua Marantz et Ilya Grigorik de l’équipe de Google PageSpeed conjointement dans un billet sur le blog de Webmaster Central, ils sont déterminés à travailler avec la communauté open source afin que cette dernière continue de faire évoluer mod_pagespeed y compris les plus, telles que de meilleurs optimisations, et un soutien accru pour les autres serveurs Web, autrement dit des modules pas nécessairement à Apache.

Aujourd’hui, ce sont plus de 120 000 sites utilisent déjà mod_pagespeed pour améliorer les performances de leurs pages Web en utilisant les dernières techniques et tendances en optimisation. Le module est utilisé dans le monde entier que ce soit pour des sites individuels, mais offre également des garanties et les gros fournisseurs d’hébergement, tels que DreamHost, ou encore Go Daddy n’hésitent pas à embarquer la technologie sur leurs serveurs.
En autant le statut “bêta” sur le module, Google espère que de nombreux sites pourront bientôt profiter des améliorations des performance Web offertes par mod_pagespeed.

Pour les plus curieux, et pour ceux que ça intéresse, le module mod_pagespeed permet principalement de concaténer des fichiers CSS, d’ajouter un entête d’expiration pour des fichiers spécifiés afin d’en améliorer la mise en cache, de minifier le code JavaScript, de compresser les images, etc…
Un autre outil intéressant est le fait de pouvoir mesurer le temps de chargement réel des pages sur les navigateurs des utilisateurs, et ce via un code JavaScript.

Pour l’installer le module avec les packages vous devrez disposer de l’une des plateformes suivantes : CentOS/Fedora (32-bit and 64-bit) ou Debian/Ubuntu (32-bit and 64-bit). Une fois ce “petit” détail surmonté, procédé comme suit si vous êtes sur Debian ou Ubuntu :

[sourcecode language=”bash”]
dpkg -i mod-pagespeed-*.deb
apt-get -f install
[/sourcecode]

et sur CentOS/Fedora :

[sourcecode language=”bash”]
yum install at # if you do not already have ‘at’ installed
rpm -U mod-pagespeed-*.rpm
[/sourcecode]

Note : Sinon vous avez toujours la bonne vieille méthode de passer par les sources

De plus, sachez que ce module ne remplace pas mod_gzip ou mod_deflate pour la compression des fichiers, mais il peut parfaitement marcher en complément.

Si vous doutez des bienfaits du module, voici une discussion d’une heure sur mod_pagespeed :

mod_pagespeed est un élément clé pour aider à rendre le Web plus rapide pour tout le monde ! En effet, les utilisateurs préfèrent les sites plus rapides, conduisant à un meilleur engagement de ces derniers.

Voilà de quoi vous aider à tirer profit sur vos sites Web des meilleures pratiques pour obtenir de meilleures performances !

Tags : apacheGooglemod_pagespeedmodulesite webvitesse
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.