Fermer
Apps

Pas d’applications natives Facebook et Google sur les Mac Apple Silicon au lancement

Les Mac avec une puce Apple Silicon n'auront pas toutes les applications iOS

L’annonce de la création d’un Mac doté d’une puce Apple Silicon basée sur l’architecture ARM a montré la voie vers une nouvelle étape majeure d’un projet que les clients d’Apple attendent avec impatience, mais qu’ils redoutent également. Elle représente la prochaine étape dans l’unification des plateformes d’Apple tout en maintenant la distinction entre macOS et iOS, du moins pour le moment. Sur le plan technique, il sera possible d’exécuter des applications iOS sur les Mac de nouvelle génération plus facilement que par le passé. Cependant, il semble que tout le monde ne soit pas encore prêt pour ce passage.

En utilisant la même architecture CPU que celle qui équipe les iPad et les iPhone, les nouveaux Mac dotés d’une puce Apple Silicon devraient, en théorie, permettre d’exécuter directement les applications iOS plus facilement qu’il était possible de le faire auparavant avec le framework de compatibilité d’Apple.

En fait, par défaut, toutes les applications iOS devraient être visibles dans l’App Store Mac sur un Mac Apple Silicon. Mais, la société a apparemment du mal à convaincre les principaux développeurs d’applications d’offrir un support à sa nouvelle plateforme.

C’est ce que révèle un nouveau rapport de 9to5Mac qui affirme que des entreprises comme Facebook, Google et le développeur de Candy Crush, King, ne porteront pas leurs applications sur les Mac dotés d’une puce Apple Silicon au moment du lancement.

Autrement dit, les applications iOS les plus remarquables de Google comme Gmail, Google Maps et même YouTube ne sont pas répertoriées dans cette version Apple Silicon du Mac App Store. Le pire est peut-être que Facebook semble avoir retiré toutes ses applications, dont Instagram et WhatsApp, qui sont absentes. Sans surprise, les services de streaming rivaux d’Apple comme Amazon Prime Video et Disney+ sont également absents.

Rendez-vous ce soir

Mais tout le monde n’a pas fait marche arrière, et Netflix et HBO Max sont toujours listées. Leur absence n’est pas éternelle non plus et leurs développeurs ont peut-être choisi de retirer temporairement leurs applications de la liste de compatibilité avec une puce Apple Silicon pour une raison ou une autre. Elles pourraient très bien arriver à temps pour le lancement effectif des nouveaux Mac.

Apple s’apprête à dévoiler ses premiers Mac Apple Silicon lors de son événement virtuel « One More Thing » qui se tiendra à 19 heures, heure française, ce soir. Ce lancement marquerait le passage d’Apple des puces Intel à sa propre puce interne, près de deux décennies après que la société ait abandonné ses puces PowerPC internes qui alimentaient ses modèles PowerMac au début de ce millénaire.

Mots-clé : AppleApple Silicon
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.