Fermer
Périphériques

E Ink dévoile un écran ePaper pliable de 10,3 pouces

Les smartphones pliables font lentement leur apparition sur un marché émergent. Les liseuses pliables pourraient-elles être les prochaines ? La E Ink Corporation, la société à l’origine de la technologie du papier numérique que l’on retrouve dans la majorité des liseuses, essaie de faire en sorte que cela se produise. Le laboratoire de R&D de l’entreprise développe depuis un certain temps des écrans pliables E Ink et son dernier prototype démontre clairement le potentiel de l’idée.

Après l’avoir vu au début de l’été, ce sont de nouvelles informations qui émanent sur un ePaper pliable et à double écran E Ink. Le modèle que nous avons vu en juin était clairement un prototype très précoce, avec une charnière assez décevante, et des étiquettes pour les boutons inexistants. Il semble que E Ink ait corrigé bon nombre de ces fonctionnalités manquantes ou inachevées, mais nous ne verrons probablement pas cet appareil arriver sur le marché dans un proche avenir.

En effet, comme la plupart des technologies développées par E Ink, l’objectif final est de concéder sous licence cette technologie à double écran à d’autres entreprises pour qu’elles l’utilisent dans leurs propres produits. Il s’agit donc d’une preuve de concept qui montre ce que l’écran flexible de E Ink peut faire, en particulier en ce qui concerne la prise de notes numérique.

Pour savoir où en est E Ink avec son dispositif pliable, on se tourne vers Goodereader qui a passé un certain temps à travailler sur le prototype. Les différences entre ce prototype et le précédent sont assez frappantes — par exemple, l’écran pliable est maintenant doté d’un boîtier, ce qui constitue une amélioration assez importante, tout bien considéré. Il y a maintenant des boutons de navigation sur le côté droit de l’appareil, alors qu’auparavant ces boutons étaient absents.

La technologie semble prête

Goodereader attire également l’attention sur une nouvelle charnière qui empêche l’utilisateur de fermer ou d’ouvrir l’appareil trop rapidement. Une barre lumineuse a été ajoutée en haut pour simuler l’éclairage frontal, et les capacités de prise de notes de l’écran semblent déjà être prêtes pour le prime time. Une fois déplié, l’écran mesure 10,3 pouces, ce qui le rend un peu plus grand que les liseuses que nous avons l’habitude de voir sur le marché.

Pour l’instant, il semble donc que E Ink continue d’affiner son prototype, bien qu’à ce jour, il soit peut-être déjà terminé. Néanmoins, dans le but de le concéder sous licence aux grands acteurs, il se pourrait que nous voyions bientôt un dispositif pliable qui n’agit pas seulement comme liseuse, mais aussi comme solution pour la prise de notes numérique.

Mots-clé : E-InkePaper
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.