Fermer
Périphériques

Apple travaille sur un MacBook avec des touches rétractables ?

Apple travaille sur un MacBook avec des touches rétractables ?

L’amour d’Apple pour garder ses appareils fins et légers est bien connu dans l’industrie. Selon un brevet récemment publié, il semble que Apple travaille sur un clavier de MacBook rétractable, permettant potentiellement aux ordinateurs portables de l’entreprise d’être plus sveltes que jamais.

Le brevet explique que les utilisateurs préfèrent « des boutons ou des touches qui fournissent un retour sonore et tactile lorsqu’ils sont enfoncés ». Selon Apple, le problème est que les claviers occupent donc plus d’espace que ce qui est souvent nécessaire — comme lorsque l’ordinateur portable n’est pas utilisé — pour prendre en charge la course et le retour des touches souhaités. Ces millimètres supplémentaires pourraient être supprimés avec un peu d’ingénierie.

Alors, comment combinez-vous la profondeur et la tactilité que les utilisateurs veulent d’un clavier avec un appareil qui ne prend pas trop de place ? Simple : en faisant plier le clavier vers le haut lorsque vous soulevez le couvercle du MacBook. Lorsqu’il est utilisé, la position du clavier serait la même que sur n’importe quel autre ordinateur portable. Cependant, lorsque le capot est abaissé, le clavier s’enfonce dans la base de l’appareil à l’aide d’un ensemble « d’éléments de liaison magnétiques ou mécaniques mobiles ».

Fait intéressant, ce brevet pourrait reprendre là où le clavier papillon s’est arrêté. Avant qu’il ne soit entièrement remplacé par le Magic Keyboard nouvellement mis à jour, le clavier papillon était la tentative d’Apple pour apporter un clavier incroyablement mince à ses ordinateurs portables.

Malheureusement pour Tim Cook and Co., ce ne fut pas un succès, le clavier étant décrié par beaucoup.

Un simple brevet ?

Dans une interview accordée à CNET en novembre 2019, le responsable du marketing d’Apple, Phil Schiller, a déclaré que la société continuerait à travailler sur le clavier papillon, et ce brevet pourrait refléter ces efforts. Après tout, le brevet explique que les stabilisateurs sous chaque touche pourraient être « des mécanismes à ciseaux, des mécanismes à papillon et des dispositifs analogues ».

Si vous pensiez que le clavier papillon était définitivement mort, il est peut-être trop tôt de penser cela. Étant donné les brevets d’Apple, beaucoup de choses ne voient jamais le jour, et ce clavier rétractable peut ne jamais devenir quelque chose de réel. Il a été déposé en août 2019, il faudra donc peut-être encore quelques années de développement avant qu’il ne soit prêt — si jamais il devient réel.

Mots-clé : ApplebrevetMacBook
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.