Fermer
Tablettes

Surface Pro X vs iPad Pro : quelle tablette 2-en-1 est la meilleure ?

Surface Pro X vs iPad Pro : quelle tablette 2-en-1 est la meilleure ?

Les tablettes 2-en-1 sont devenues extrêmement populaires parmi les utilisateurs professionnels et les créatifs. Elles vous permettent de travailler en déplacement, que vous souhaitiez utiliser une tablette ou un ordinateur portable.

L’iPad Pro d’Apple et la Surface Pro de Microsoft sont les tablettes 2-en-1 les plus populaires du marché, bien que des acteurs comme Lenovo tentent également de sortir leur épingle du jeu. Lors de son dernier événement matériel, Microsoft a dévoilé une nouvelle Surface Pro X aux côtés de la Surface Pro 7. Voyons comment la Surface Pro X se compare à l’iPad Pro de 12,9 pouces d’Apple.

Les deux appareils ont beaucoup de similitudes. Ils supportent tous les deux le propre stylet de la firme, et un clavier amovible. Les deux ont une interface à écran tactile. Ils vous permettent tous les deux d’exécuter la plupart des applications de bureau. Et, les deux vont offrir une excellente autonomie.

Surface Pro X vs iPad Pro : design

Les deux tablettes ont un design haut de gamme avec de minces bords autour de l’écran. Aucune des deux tablettes n’a de bouton sur le devant. La nouvelle Surface Pro X mesure 287 x 208 x 73 mm tandis que l’iPad Pro de 12,9 pouces mesure 280 x 215 x 58 mm. Pesant 635 g, l’iPad Pro est légèrement plus léger que la Surface Pro X de 771 g.

Contrairement à l’iPad Pro, la Surface Pro X possède une béquille intégrée pour la maintenir en position lorsque vous le posez sur la table. La tablette d’Apple n’est pas équipée d’une béquille, ce qui signifie que vous devez compter sur le clavier en option pour ce faire. En outre, l’iPad Pro est doté d’un Smart Connector à l’arrière pour se connecter à des accessoires comme les claviers.

La Surface Pro X dispose de deux ports USB-C, d’un emplacement micro-SIM pour une connectivité 4G LTE, d’un port Surface Connect et d’une prise casque de 3,5 mm. Elle ne supporte pas la connectivité Thunderbolt 3. La sélection de port sur l’iPad Pro est limitée à un seul port USB-C et un slot nano-SIM.

L’iPad Pro est disponible dans les coloris Gris et Gris sidéral. La Surface Pro X est uniquement disponible en « Noir mat ». Contrairement à l’iPad Pro, Microsoft permet aux utilisateurs de remplacer le disque SSD de la Surface Pro X.

Surface Pro X vs iPad Pro : clavier et stylet

Microsoft et Apple vendent les accessoires — clavier et stylet — séparément. Sur l’iPad Pro, le Apple Pencil de seconde génération se fixe magnétiquement sur le côté de la tablette pour se charger. Le clavier optionnel de la Surface Pro X dispose d’un emplacement dédié pour loger et charger le stylet Slim Pen. Le clavier coûte 144,99 euros, tandis que le stylet Slim Pen est vendu au prix de 144,99 euros. Microsoft vend également un bundle Surface Pro X Signature Keyboard with Slim Pen à 294,99 €.

Le clavier de la Surface Pro X est très agréable, avec une course de déplacement décente. Son touchpad est petit mais fonctionne très bien. L’expérience de frappe sur le Smart Keyboard Folio de l’iPad Pro n’est pas aussi agréable. En outre, il ne peut pas se vanter d’un touchpad, ce qui limite sa productivité.

Le clavier Smart Keyboard Folio coûte 219 euros. Apple veut que vous déboursiez 135 € pour la deuxième génération du Apple Pencil. C’est un merveilleux outil pour les artistes et les graphistes.

Surface Pro X vs iPad Pro : écran

La tablette de Microsoft possède un écran PixelSense de 13 pouces avec une résolution de 2 880 x 1 920 pixels, un format 3:2 et une densité de pixels de 267 ppp. Cet écran délivre des couleurs riches et lumineuses. En outre, la Surface Pro X a un taux de rafraîchissement de 60 Hz, ce qui le met dans une position désavantageuse par rapport aux 120 Hz de l’iPad Pro.

Le taux de rafraîchissement de l’iPad Pro améliore l’expérience lorsque vous jouez ou regardez des vidéos. Il dispose de la technologie ProMotion qui ajuste automatiquement le taux de rafraîchissement en fonction de la tâche que vous effectuez. Il bénéficie également de la technologie True Tone d’Apple, qui modifie dynamiquement la température de couleur de l’écran en fonction de la lumière ambiante pour protéger vos yeux et garantir que le contenu est visible à tout moment.

L’écran Liquid Retina de 12,9 pouces de l’iPad Pro a une résolution de 2 732 x 2048 pixels, un format 4:3 et une densité de pixels de 264 ppp.

Surface Pro X vs iPad Pro : performance

La Surface Pro X est alimentée par le nouveau processeur SQ1 de Microsoft, un chipset basé sur l’architecture ARM que Microsoft a développé en collaboration avec Qualcomm. Microsoft affirme que le processeur SQ1 rend la Pro X trois fois plus puissante par watt que le Surface Pro 6 de l’an dernier. Il fonctionne à une puissance allant jusqu’à 7 watts, mais exécute la plupart des tâches à 2 watts.

La SQ1 promet 2 téraflops de performance graphique et jusqu’à 9 téraflops de performance globale. Oui, elle intègre à la fois le GPU et le CPU sur la même puce. Elle dispose également d’un moteur d’IA intégré pour s’occuper des tâches liées à l’IA. Le Pro X offre une connectivité LTE intégrée grâce au modem LTE de Qualcomm.

Le modèle de base de la Pro X dispose de 8 Go de RAM et de 128 Go de stockage SSD. Vous pouvez mettre à niveau l’appareil jusqu’à 16 Go de RAM et 512 Go de stockage SSD. Le processeur reste le même sur toutes les configurations.

En revanche, l’iPad Pro utilise le processeur A12X Bionic personnalisé d’Apple, qui est plus puissant que la plupart des processeurs. Les performances de la Surface Pro X n’ont pas encore été testées dans le monde réel, mais il sera incroyablement difficile pour Microsoft d’égaler, et encore moins de battre, la puce Apple A12X de l’iPad Pro. Elle bat même les ordinateurs portables les plus puissants en matière de performances. L’iPad Pro dispose de 4 Go de RAM et de 64 Go de mémoire interne. En revanche, la tablette ne prend pas en charge le stockage externe.

Selon le prix que vous êtes prêt à dépenser, vous pouvez mettre à niveau la RAM à 6 Go et le stockage à 256 Go, 512 Go ou 1 To.

Surface Pro X vs iPad Pro : autonomie

Microsoft affirme que la Surface Pro X offre jusqu’à 13 heures d’autonomie sur une seule charge. Les processeurs ARM sont plus économes en énergie que les puces Intel. Mais, il ne faut pas s’attendre à 13 heures d’autonomie dans la vie réelle. Microsoft a testé sa tablette avec une luminosité réglée à seulement 150 nits. La plupart des utilisateurs ne gardent pas la luminosité aussi faible pendant qu’ils travaillent ou regardent des films.

Apple a également testé l’iPad Pro avec une luminosité réglée à 150 nits. La société Cupertino revendique 13 heures d’autonomie sur l’iPad Pro de 12,9 pouces. Les allégations d’Apple sur la durée de l’autonomie tendent à être plus proches de la réalité que celles de Microsoft.

Ainsi, vous pouvez vous attendre à ce que l’iPad Pro dure un peu plus longtemps que la Surface Pro X, bien que cette conclusion devra être démontrée lorsque l’on pourra tester la tablette.

Surface Pro X vs iPad Pro : logiciel

La Surface Pro X utilise la version complète de Windows 10. Les utilisateurs peuvent donc s’attendre à ce que la plupart des applications Windows fonctionnent très bien sur la Pro X. Mais ne soyez pas si optimiste. Les puces basées sur l’architecture ARM ne fonctionnent pas toujours de manière transparente avec les anciennes applications de bureau Windows. Certaines applications héritées peuvent ne pas fonctionner correctement sur la Pro X.

C’est aux développeurs d’ajouter la prise en charge des processeurs basés sur une architecture ARM. Le Surface Pro X devrait exécuter des applications traditionnelles en émulation, ce qui affectera les performances.

L’iPad Pro exécute quant à lui iPadOS, qui est une version optimisée pour iPad de iOS 13. iPadOS apporte des améliorations spécifiques pour améliorer l’expérience utilisateur sur les tablettes Apple. Il dispose d’un nouvel écran d’accueil, d’un sélecteur d’applications simplifié, d’une vue fractionnée et d’une fonction « Slide Over » pour le multitâche, d’une application Fichiers améliorée, d’un meilleur traitement de texte et enfin d’une version de bureau des sites Web dans Safari.

Surface Pro X vs iPad Pro : prix

La Surface Pro X a un prix de départ de 1 149 € pour le modèle de base avec un processeur SQ1, 8 Go de RAM et 128 Go de stockage. Le modèle le plus onéreux à 1 999 euros inclut 16 Go de RAM et 512 Go de stockage interne.

En outre, l’iPad Pro est également assez cher. Il commence à 1 119 € pour le modèle de base avec seulement 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Choisir la variante à 256 Go de stockage vous coûtera 1 289 €. La version la plus onéreuse à 1 To de stockage et une connectivité LTE coûte 1 899 €.

Surface Pro X vs iPad Pro : verdict

Alors, quel est le meilleur achat ? La Microsoft Surface Pro X a beaucoup de bonnes choses. Elle vous permet de remplacer le disque SSD, dispose d’un large éventail de ports et peut exécuter des applications Office comme un ordinateur portable traditionnel. Elle est également facile à transporter. L’autonomie estimée est également impressionnante. Elle offre également beaucoup plus de contrôle utilisateur que l’iPad Pro.

Contrairement à l’iPad Pro, le Surface Pro X possède un trackpad et une souris, plus une béquille intégrée. Toutefois, il se peut que la Surface Pro X ne soit pas en mesure d’exécuter certaines applications Windows héritées qui ne prennent pas en charge les puces ARM.

L’iPad Pro a une autonomie relativement meilleure, un élégant design, et une performance difficile à atteindre par la concurrence. Si vous voulez une tablette, l’iPad Pro devrait être le choix initial. Mais si vous recherchez un vrai modèle 2-en-1, la Surface Pro X semble avoir un avantage.

Avez-vous déjà une préférence ?

Mots-clé : AppleiPad ProMicrosoftSurface Pro X
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.