Fermer
Outils - Conseils

Le nouveau drone de DJI est un char destiné à apprendre aux enfants à coder

Le nouveau drone de DJI est un char destiné à apprendre aux enfants à coder

Le fabricant de drones DJI a passé ces dernières années à organiser un important concours de robotique en Chine appelé RoboMasters, où les étudiants construisent et codent des robots qui se battent littéralement dans une arène. À présent, DJI souhaite vendre une version plus accessible de cette idée à des enfants aux États-Unis, en Europe et au Japon, avec un jouet éducatif appelé RoboMaster S1.

La RoboMaster S1 est à la fois une voiture télécommandée équipée d’une caméra, une plateforme éducative et une plateforme DJI. Disponible au prix de 499 euros, le S1 peut être piloté à l’aide d’une application mobile ou codé pour se déplacer seul. Il est équipé de 31 capteurs qui lui permettent de cartographier son environnement. Il peut se déplacer à 360 degrés grâce à ses roues intelligemment conçues.

Tout comme les nouveaux drones de DJI, le S1 peut reconnaître les gestes et les sons, ou suivre les objets, et y répondre, le tout à l’aide de la vision par ordinateur. Mais contrairement aux drones de DJI, le S1 peut tirer des projectiles sous la forme de petites billes en gel. Ces dernières se présentent sous une forme très petite, mais gonflent une fois immergées dans l’eau pendant quelques heures ; elles ne sont pas toxiques, mais il faudra les nettoyer un peu après usage.

Le RoboMaster S1 peut également être piloté avec un contrôleur, bien que celui-ci soit vendu séparément dans un pack supplémentaire comprenant une batterie supplémentaire et plusieurs billes de gel, qui seront disponibles à une date ultérieure. Pendant le pilotage du RoboMaster S1 de DJI, vous pouvez obtenir un flux vidéo en direct directement à partir de la caméra FPV incrustée sur le cardan stabilisateur. Ce cardan est également doté d’un faisceau infrarouge, et du canon à billes.

Un robot hautement personnalisable

Bien qu’il puisse être utilisé dans une arène pour un combat, DJI pense toutefois que la valeur du S1 réside dans le fait qu’il donnera aux enfants en dehors de la Chine un avant-goût de la vie dans la compétition RoboMasters. En tant que tel, le S1 est hautement personnalisable et conçu pour être bricolé. Il peut être démonté, ce qui suggère que les enfants doivent l’assembler pour débuter. Ils peuvent coder directement dans Scratch 3.0 ou du code Python pour contrôler des choses aussi infimes que le couple des roues, ce qui leur permet de programmer le S1 pour faire toutes sortes de choses, comme effectuer des manœuvres.

DJI a développé une suite de didacticiels vidéo et de guides pour aider les utilisateurs à apprendre à faire tout cela, même s’ils n’ont jamais codé. « L’espoir est que la robotique devienne un sport majeur, comme le football, le basketball. C’est notre vision de ce produit », a déclaré à Bloomberg Shuo Yang, responsable du projet S1.

Mots-clé : DJIdroneRoboMaster S1
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.