Fermer
Tests

MWC 2019 : prise en main du Nokia 9 PureView et ses 5 caméras

MWC 2019 : prise en main du Nokia 9 PureView et ses 5 caméras

Le Nokia 9 PureView arrive au MWC 2019 avec un unique système de photographie pour le distinguer des autres smartphones de premier plan. En termes simples, c’est le premier smartphone à avoir cinq caméras à l’arrière.

De nos jours, la doctrine de la caméra sur un smartphone repose sur plusieurs caméras, allant d’un objectif ultra-large à un objectif principal à un téléobjectif, ce qui permet aux utilisateurs de zoomer de manière transparente d’un point à un autre.

Le Nokia 9 PureView adopte une approche radicalement différente : ses cinq capteurs ont la même ouverture et le même champ de vision, et lorsque les utilisateurs prennent une photo, l’ensemble prend une photo en même temps et la compose en une seule image.

C’est une philosophie unique qui fait moins de compromis que prévu. Bien sûr, le Nokia 9 PureView n’a pas de zoom optique, mais les photos volumineuses (en matière de résolution et de taille de fichier) devraient vous permettre de zoomer numériquement avec une clarté supérieure à celle de la plupart des autres smartphones.

Malheureusement, le Nokia 9 ne possède pas les meilleures spécifications du marché. Est-ce que les capteurs du smartphone seront suffisants pour vous attirer ?

Nokia 9 PureView : vidéo

Nokia 9 PureView : design

Le Nokia 9 PureView se distingue des autres produits phares des deux côtés. L’écran ne présente ni encoche ni trou, mais conserve des bords d’écran au-dessus et au-dessous de l’écran.

Bien sûr, à l’arrière on retrouve les cinq caméras, ainsi qu’un capteur flash et un capteur ToF (temps de vol), pour un motif radial extrêmement distinctif à sept trous. Si la qualité des photos est à vanter, peut-être que vous allez moins apprécier la conception liée à ces 5 capteurs. Que ce soit attrayant ou non va uniquement dépendre de vous. Quoi qu’il en soit, vous ne pourrez plus vous cacher si vous voulez prendre une photo en toute discrétion.

C’est donc un soulagement que le reste du smartphone à une conception plus traditionnelle. Vous trouverez les boutons d’alimentation/verrouillage et de volume facilement accessibles à droite du smartphone, tandis que sur la tranche inférieure vous trouverez un port USB-C aux côtés d’un microphone et d’un haut-parleur.

Il n’y a toutefois pas de prise casque, HMD Global suit la tendance des flagships consistant à abandonner le vieillissant port.

Du verre à l’avant et à l’arrière

Avec un verre Gorilla Glass 5 à l’avant et à l’arrière prit en sandwich dans un châssis métallique (moulé dans un seul bloc d’aluminium Series 6000), le Nokia 9 PureView ressemble à un smartphone haut de gamme. Il est également certifié IP67, et résiste à l’eau et à la poussière, ce qui devrait l’aider à survivre à une submersion jusqu’à 1 mètre.

Le Nokia 9 PueView mesure 155 x 75 x 8 mm et pèse 172 g, assurant ainsi sa présence dans votre main. La vitre arrière incurvée l’aide à se tenir dans la paume de la main, mais il s’agit d’un grand smartphone qui nécessitera deux mains pour de nombreuses tâches, car il offre peu d’adhérence.

Nokia 9 PureView : écran

L’écran du Nokia 9 PureView est un écran pOLED de 5,99 pouces d’une résolution Quad HD, analogue à presque tous les autres produits flagships du marché. Il était brillant, clair et coloré, et il devrait être idéal pour visionner les photos à haute résolution prises par l’impressionnante caméra arrière.

Une caractéristique supplémentaire se cache également sous l’écran, avec un capteur d’empreintes digitales intégré à l’écran. Le Nokia 9 PureView est livré avec le lecteur optique couramment utilisé, à la place de la technologie à ultrasons du Galaxy S10. Mais, c’est très agréable de voir une telle caractéristique incluse dans le smartphone.

Nokia 9 PureView : caméra

Un petit éclaircissement : si le Nokia 9 PureView est doté de cinq caméras à l’arrière, seules deux sont en couleur. Ils sont en haut et en bas de la matrice, avec les trois autres objectifs — tous monochromes — disposés de manière égale autour des objectifs couleur.

Nokia affirme que cette orientation est précise et importante, car elle garantit que tous les capteurs offrent la même qualité. De même, les cinq capteurs sont identiques : 12 mégapixels et ouverture f/1.8 avec une optique Zeiss.

Cela semble faible étant donné l’escalade des mégapixels dans les smartphones au cours des dernières années (avec beaucoup de téléphones cherchant à atteindre la limite actuelle de 48 mégapixels).

Mais, la société souhaite fournir des images moins gourmandes en stockage. Ainsi, avec des capteurs de 13 mégapixels, les clichés ne devraient pas prendre trop de place si les utilisateurs prennent des photos avec un seul des objectifs du Nokia 9.

Un mode pour les professionnels

Parce que, oui, ces photos à cinq objectifs sont volumineuses (de 25 Mo à 40 Mo), raison pour laquelle vous pouvez activer ou désactiver le mode « Profondeur ». Dans ce mode, le Nokia 9 PureView capture au moins une image de chacun des cinq objectifs en même temps et, selon la scène, il peut capturer jusqu’à quatre photos sur chacun.

Cela signifie que votre image finale peut contenir des informations allant de 60 mégapixels à 240 mégapixels lorsque vous utilisez le format RAW « DNG », offrant ainsi une énorme quantité de possibilités de montage pour les photographes professionnels.

Si vous ne capturez pas vos photos au format RAW, le Nokia 9 PureView fusionnera toutes ces photos en une seule photo de 12 mégapixels extrêmement détaillée.

En bref, le Nokia 9 PureView est le premier smartphone capable de capturer simultanément les images de cinq capteurs photo et de les fusionner en une seule image. C’est clairement une approche différente des autres constructeurs s’appuyant abondamment sur l’IA pour sélectionner les bons éléments de la photo. Bien que le Nokia 9 PureView ne doit se vanter d’une telle prouesse en façade, il dispose d’un objectif de 20 mégapixels isolé dans le bord au-dessus de l’écran.

Dans la vraie vie ?

Alors, comment fonctionnent ces caméras ? Durant ma brève prise en main, j’ai constaté que la configuration à 5 capteurs photo produisait une tonne de détails dans les prises de vue, avec des clichés très nets.

Bien que nous n’ayons pas passé beaucoup de temps avec le logiciel de retouche photo du smartphone, tous ces détails supplémentaires permettent de jouer dans l’application Lightroom.

Nokia 9 PureView : spécifications et performance

Toute personne ayant besoin des dernières spécifications dans son smartphone devrait réfléchir à deux fois quant à l’achat du Nokia 9 PureView.

Il contient la puce phare de Qualcomm, mais c’est celle de 2018. On retrouvera la puce Snapdragon 845, qui est un choix étrange pour un smartphone lancé en 2019 qui concurrencera les appareils équipés du Snapdragon 855.

Cela ne veut pas dire que le smartphone sera sous-performant — le Snapdragon 845 est très rapide et, étant donné le nombre de smartphones avec lesquels il a été publié jusqu’à la fin de l’année 2018, le Nokia 9 est techniquement obsolète que de quelques mois.

Au cours de mon bref passage avec le Nokia 9, je n’ai rencontré aucun ralentissement dans toutes les tâches effectuées.

Sinon, le smartphone contient 6 Go de RAM et 128 Go de stockage, ce qui devrait permettre de stocker plusieurs prises de vue avec les 5 capteurs. Le smartphone est livré avec Android 9 Pie, ce qui est attendu, mais reste agréable à voir pour un produit phare.

Nokia 9 PureView : batterie

La batterie d’une capacité de 3 920 mAh du Nokia 9 PureView devrait suffire pour une journée de charge complète, mais je suis extrêmement curieux de savoir si la prise de vue (et le traitement) d’images à cinq objectifs épuisera considérablement la batterie — chose sur laquelle je porterai une attention toute particulière.

Si c’est le cas, le chargement sans fil peut s’avérer utile pour le recharger pendant la journée.

Nokia 9 Pureview : rapide verdict

Le Nokia 9 PureView est un impressionnant appareil conçu pour les photographes en herbe. Et si vous êtes vraiment attaché à ce format, ce smartphone vous convient parfaitement. Ses caractéristiques sont respectables, mais pas exceptionnelles, ce qui est bien pour un smartphone coûtant des centaines d’euros en dessous des flagships du marché.

C’est excitant pour HMD Global de prendre le risque de lancer un smartphone qui axe son utilisation très clairement sur la photo au détriment d’autres éléments. Est-ce un pari qui va être payant ? Rendez-vous dans quelques mois.

Mots-clé : HMD GlobalMWC 2019NokiaNokia 9 Pureview
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.