Fermer
Tablettes

Le site Android de Google ne mentionne plus les tablettes

L’histoire longue et compliquée d’Android avec les tablettes a pris un nouveau tournant : Google a supprimé la section tablette du site Web Android.com. Jusque là, si vous vous dirigiez sur la page android.com/tablets/, vous arriviez à une page montrant une poignée de tablettes alimentées par le système d’exploitation, quelques conseils pour utiliser Android sur une tablette, et quelques applications et jeux optimisés pour les écrans de la taille d’une tablette.

Mais comme repéré par Android Police, aujourd’hui, cette même URL vous redirige vers la page d’accueil d’Android — ce n’est pas encore le cas sur la version française du site.

Android a commencé sa vie comme un système d’exploitation dédié aux smartphones, mais cela n’a pas empêché des entreprises comme Samsung et Archos de le charger sur des tablettes dès 2010. En 2011, Google a lancé la première version d’Android qui était en réalité conçue pour les tablettes. Mais Android 3.0 Honeycomb était un travail si attendu que Google a publié seulement le code source pour Honeycomb quand elle a lancé Android 4.0 Ice Cream Sandwich plus tard dans la même année.

Au fil des ans, Google a modifié à plusieurs reprises l’interface utilisateur liée aux tablettes, et a encouragé les développeurs à créer des applications qui tirent parti des écrans plus grands des tablettes plutôt que de simplement afficher une interface utilisateur analogue à celle d’un smartphone sur un grand écran. Mais, les développeurs n’ont pas vraiment adopté l’écosystème avec autant d’enthousiasme que les développeurs d’applications iOS pour les iPhone et les iPad.

Peu de succès dans les ventes de tablettes

Les entreprises ont publié des centaines de tablettes (au moins) depuis le lancement de la première Galaxy Tab de Samsung. Mais, elles ont longtemps eu du mal à trouver leur place sur le marché, d’autant plus que les écrans des smartphones sont devenus plus gros et que les iPad sont moins chers.

On peut dire que certaines des tablettes Android les plus populaires n’utilisent pas une version d’Android « pure ». En effet, les abordables tablettes Fire d’Amazon offrent beaucoup d’avantages, mais elles utilisent une version fortement modifiée d’Android, nommée Fire OS. Et, elles ne sont pas livrées avec le Google Play Store préinstallé.

Enfin, certaines entreprises continuent de commercialiser des tablettes Android haut de gamme. Samsung a quelques modèles, tout comme Huawei.

Une demande en déclin

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de demande pour les tablettes Android : elles correspondent à un marché de niche. Les tablettes Windows disposent d’une interface utilisateur conviviale, mais il n’y a pas autant d’applications tactiles sur le Microsoft Store que sur le Google Play Store. En outre, les tablettes Apple ont tendance à plaire aux gens qui aiment les produits Apple.

Quoi qu’il en soit, Google désaccentuant les tablettes Android sur son site Web ne signifie pas que l’entreprise en a terminé avec les tablettes. En effet, tous les signes indiquent que Google veut continuer à prendre en charge les tablettes, mais en se concentrant désormais sur les tablettes Chrome OS.

Mots-clé : AndroidGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.