close
Microsoft

Microsoft vient d’acquérir la clé pour rendre Cortana beaucoup plus « humaine »

Microsoft vient d’acquérir la clé pour rendre Cortana beaucoup plus « humaine »

Microsoft vient d’annoncer avoir acquis Semantic Machines Inc., une société axée sur la construction d’une intelligence artificielle (IA) conversationnelle et qui devrait aider l’entreprise à faire en sorte que ses bots agissent plus comme un être humain.

Le géant du logiciel basé à Redmond est profondément impliqué dans le monde de l’intelligence artificielle, et avec des produits comme Bots et Cortana, la société tente de fournir aux clients les moyens nécessaires pour interagir avec la technologie de manière plus efficace.

En ce moment, parler avec l’un de ces assistants virtuels pourrait vous faire douter de la partie « intelligence » de l’IA. Une grande partie de cela est leur difficulté à identifier le sens : garder efficacement le fil d’une conversation, et l’utiliser pour comprendre différentes demandes et commandes. Semantic Machines jouera un rôle essentiel à cet égard. En effet, la société adopte une approche différente.

Elle a conçu un certain nombre de composants d’apprentissage automatique qui fonctionnent ensemble pour une IA plus intelligente qui peut suivre un fil d’une conversation. Cela inclut un moteur de conversation qui tire l’intention sémantique de la voix ou du texte, puis crée un cadre d’apprentissage mis à jour automatiquement pour comprendre les nuances de cette discussion. Un nouveau moteur de reconnaissance de la parole a été développé en interne, avec un moteur de synthèse vocale exclusif pour que l’IA puisse répondre aussi naturellement que l’utilisateur.

Les robots agissent plus comme des humains

La société conçoit donc une technologie d’apprentissage automatique qui aidera à améliorer l’expérience utilisateur avec des produits comme Cortana et le chatbot social Xiaolce, qui selon ses propres statistiques, a déjà atteint 30 milliards de conversations dans des pays tels comme la Chine, le Japon et les États-Unis. « Avec XiaoIce et Cortana, nous avons fait des percées dans la reconnaissance vocale et, plus récemment, sommes les premiers à ajouter le sens vocal en duplex intégral à un système d’IA conversationnel, permettant aux gens de poursuivre naturellement une conversation », explique Microsoft.

Microsoft ouvrira à Berkeley un centre d’excellence de l’IA pour jeter les bases de la collaboration entre les deux entreprises. Les meilleurs chercheurs travaillant pour Semantic Machines rejoindront Microsoft, y compris l’ancien dirigeant d’Apple, Larry Gillick.

Tout à construire pour le futur

Microsoft affirme que plus d’un million de développeurs utilisent déjà les Cognitive Services et 300 000 développeurs ont adopté le service Bot d’Azure. Cette nouvelle acquisition devrait donc contribuer à rendre l’informatique plus conversationnelle en lui donnant l’impression d’interagir avec un être humain.

« Avec l’acquisition de Semantic Machines, nous allons établir un centre d’excellence de l’IA conversationnelle à Berkeley pour repousser les limites de ce qu’il est possible de faire dans les interfaces linguistiques », a poursuivi le cabinet.

Cortana, qui est l’une des technologies phares de l’IA de Microsoft, est actuellement disponible sur les principales plateformes de la société, y compris Windows, tout en étant proposée aux utilisateurs non Windows sur iOS et Android.

Tags : CortanaIAMicrosoftSemantic Machines
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.