Fermer
Tests

Test du Xiaomi Mi A1 : l’attrayant smartphone de milieu de gamme

Test du Xiaomi Mi A1 : l'attrayant smartphone de milieu de gamme

La réputation de Xiaomi pour de bons smartphones à des prix très abordables n’est plus à faire. En fait, la marque chinoise pourrait avoir trouvé le partenaire idéal en la personne de Google, dont le programme Android One semble très alléchant : garantir une expérience « stock » d’Android, c’est-à-dire sans surcouche, aux smartphones. Et, la firme chinoise Xiaomi a de suite vu l’intérêt d’un tel smartphone Android One avec le Mi A1.

À l’origine, Android One était censé offrir des smartphones à bas prix avec une version « stock » d’Android à des millions de clients dans les pays en développement. Cependant, les premières étapes de Google ont été entravées — un peu ironiquement — par les percées de Xiaomi qui ont connu un énorme succès dans des régions comme l’Inde à peu près au même moment avec sa gamme de puissants et peu coûteux smartphones.

Le Mi A1 — en réalité, un Mi 5X sans la propre surcouche MIUI de Xiaomi — vise à apporter une version d’Android « pure », et clairement attirer des consommateurs dans le monde entier.

Comme nous allons le voir dans la suite, ce Mi A1 met en exergue un processeur Snapdragon 625 de Qualcomm, 4 Go de mémoire vive (RAM), 64 Go de stockage interne, et une configuration de caméra à double capteur photo de 12 mégapixels, le tout pour environ 170 euros. Vous le retrouverez d’ailleurs sur la boutique de Gearbest, partenaire qui me permet de vous le présenter.

Xiaomi Mi A1 : caractéristiques

Avant de commencer à vous présenter le produit, voici les caractéristiques du Xiaomi Mi A1 :

  • Dimensions : 155,4 x 75,8 x 7,3 mm
  • Poids : 165 grammes
  • Système d’exploitation : Android 8.0 Oreo (Android One)
  • Processeur : Snapdragon 625 de Qualcomm, un processeur octo-core cadencé jusqu’à 2 Ghz
  • Mémoire : 4 Go de RAM
  • Stockage : 64 Go avec un support micro SD
  • Écran : LTPS de 5,5 pouces d’une résolution full HD (1 920 x 1 080 pixels) (401 ppp)
  • Caméra :  double capteur photo de 12 mégapixels
  • Caméra frontale : 5 mégapixels
  • Connectivité : Wi-Fi 802.11 a/b/ac/g/n, Bluetooth 4.2, 4G LTE, USB Type-C
  • Batterie : 3 080 mAh

Xiaomi Mi A1 : conception

Du point de vue du design, le Mi A1 partage beaucoup de caractéristiques avec d’autres smartphones de Xiaomi, ce qui en fait un téléphone qui ressemble beaucoup à un iPhone. Mais, cela pourrait être dit à propos d’un grand nombre de smartphones ces jours-ci.

La face avant de l’appareil abrite un écran LCD de 5,5 pouces, avec des bords d’écran assez importants en haut et en bas. Le bord supérieur permet de loger la caméra frontale, et le haut-parleur, tandis que le bord inférieur comporte trois boutons capacitifs éclairés pour les traditionnelles commandes Android : menu, accueil et retour.

Le A1 est fait de métal, avec seulement les lignes d’antenne visibles en haut et en bas de l’appareil qui dénaturent un peu ce design premium. L’arrière du smartphone loge quant à lui un capteur d’empreintes digitales ultra-rapide et très fiable, ainsi que d’une configuration de caméra à double capteur photo de 12 mégapixels avec un flash LED qui est situé assez près du bord du smartphone.

Agréable en main

Le bord gauche abrite un plateau nano-SIM (qui peut accepter deux cartes SIM ou une carte SIM et une carte microSD) tandis que sur le côté opposé, vous trouverez les boutons d’alimentation et de volume.

Sur le port inférieur, il y a un port USB Type-C, un seul haut-parleur et une prise casque de 3,5 mm. Le long du bord supérieur, on a un haut-parleur antibruit et un blaster IR. Malheureusement, cet appareil n’offre pas de résistance à l’eau.

Bien qu’il n’y ait rien de particulièrement remarquable sur l’apparence du Mi A1, c’est un appareil solidement conçu, qui est très agréable en main.

Xiaomi Mi A1 : écran

L’écran du Mi A1 offre une résolution 1080 p, soit 1 920 x 1 080 pixels, et est raisonnablement brillant. Mais, il semble légèrement délavé par rapport à certains des meilleurs panneaux AMOLED et LCD sur le marché. Le contraste est également assez médiocre, les noirs semblant un peu terne, et la lisibilité à la lumière directe du soleil n’est pas idéale.

Malgré cela, la résolution est plus que suffisante pour un écran de cette taille et les angles de vision sont absolument bons.

Xiaomi Mi A1 : interface

La surcouche MIUI de Xiaomi continue à diviser l’opinion. Certains la voient comme un raffinement d’Android, qui offre une touche unique rivalisant avec iOS. D’autres, la considèrent comme quelque chose qui dénature l’OS, bourrée avec des applications inutiles, et trop concentrée sur la vision de Xiaomi de concurrencer Apple.

Si vous êtes dans ce cas, vous serez heureux de savoir que la surcouche MIUI n’est pas un problème sur le Mi A1. Dans le cadre de la gamme Android One, il exécute une version stock de l’OS de Google et — finalement — Google elle-même est chargée de la mettre à jour.

L’unité que j’ai reçue tourne sous Android Oreo, avec la version 8.0.0. Comme vous pouvez l’imaginer d’une telle version, celle-ci est amputée de tout bloatware et autres surplus logiciels.

Deux applications Mi

Évidemment, vous obtenez l’habituelle sélection d’applications Google — Gmail, YouTube, Google Maps, Duo, Play Musique, etc. — mais c’est à peu près tout. Les seules applications Xiaomi installées sont Mi Remote — qui vous permet d’utiliser l’IR blaster du smartphone pour contrôler les appareils infrarouges de votre maison — et une application de Feedback qui fournit une ligne directe à Xiaomi pour signaler des bugs et des suggestions. Il n’y a littéralement rien en dehors des applications de base, ce qui rendra le Mi A1 très attrayant pour les puristes Android.

Bien qu’il ne soit pas aussi à jour que la gamme de smartphones Pixel de Google, le Mi A1 — comme les autres smartphones Android One — est sûr de recevoir des mises à jour en temps opportun. De plus, comme il n’y a pas d’interface utilisateur sur mesure, les mises à jour devraient arriver assez rapidement, ce qui en fait un bon choix si vous aimez Android, mais que vous ne pouvez vous offrir un Pixel 2 ou un Pixel 2 XL.

Xiaomi Mi A1 : performances

Propulsé par le processeur Snapdragon 625 de Qualcomm et doté de 4 Go de mémoire vive (RAM), le Mi A1 n’est pas en reste en matière de puissance de traitement. Le fait qu’il fonctionne sous une version Android pure aide aussi à garder les choses très fluides. Certes, il ne va pas avoir la puissance brute que l’on retrouve dans les smartphones arborant le plus puissant Snapdragon 845, mais pendant ma période de test, je n’ai pas remarqué de lenteur ou de ralentissement inquiétant, même en passant entre plusieurs applications actives.

De toute évidence, le fait que le smartphone a un écran 1080p aide : moins de pixels signifient moins de ressources réclamées sur le processeur. Et, il est souvent difficile d’argumenter le choix d’inclure des écrans 4K aux smartphones lorsqu’il est impossible de trouver du contenu adéquat. Ainsi, l’écran full HD du Mi A1 suffit. Et, même en étirant la résolution sur l’écran de 5,5 pouces, l’image reste nette.

Alors que le Snapdragon 625 ne va pas permettre au smartphone de truster les premières places dans les benchmarks, il est plus qu’acceptable pour un smartphone de milieu de gamme. Le jeu en 3D est un bon moyen de tester la puissance du matériel interne de n’importe quel appareil et le Mi A1 fonctionne bien avec des jeux tels que Real Racing 3.

Suffisamment de puissance

Les utilisateurs mobiles occasionnels trouveront qu’il y a plus que suffisamment de puissance avec cet appareil, surtout si tout ce que vous faites est d’envoyer des messages, de naviguer sur le Web, d’écouter de la musique et de regarder des vidéos.

Malgré ces énormes bords d’écran, Xiaomi n’a pas choisi d’équiper le Mi A1 d’une configuration de haut-parleurs stéréo. L’audio provient d’un seul haut-parleur situé sur le bord inférieur droit de l’appareil. Sur le plan positif, ce dernier offre un niveau décent de basse, et la sortie audio à travers la prise casque de 3,5 mm du smartphone est également décente.

Malheureusement, la technologie NFC n’est pas disponible, donc vous ne serez pas en mesure d’utiliser le Mi A1 pour effectuer des paiements mobiles sans contact depuis l’application Android Pay.

Xiaomi Mi A1 : caméras

Xiaomi n’a pas hésité à présenter des configurations à double caméra dans certains de ses autres principaux smartphones, et il n’est donc pas étonnant de trouver cette configuration dans le Mi A1. Les deux capteurs sont des lentilles de 12 mégapixels, l’un offrant une vue grand-angle avec un objectif à ouverture f/2,2 tandis que l’autre est un téléobjectif avec un objectif f/2,6. Aucun capteur ne peut se vanter de la stabilisation d’image optique, ce qui est dommageable. Mais à ce prix, cela semble néanmoins logique.

Pourtant, c’est comme si le Mi A1 fait bien plus. Le téléobjectif peut être utilisé pour capturer des prises de vue impressionnantes — à condition de ne pas filmer en basse lumière — et il est même doté d’un mode Portrait qui applique un effet de profondeur à l’arrière-plan, analogue aux smartphones phares du marché, comme l’iPhone X, le Galaxy S9 ou encore le Huawei P20 Pro.

L’effet est super-impressionnant, ce qui me permet de prendre des photos à une allure quasi professionnelle. Le seul inconvénient est que le smartphone prend un certain temps pour lire la scène et appliquer l’effet. Même ainsi, il est étonnant que ce type de fonctionnalité soit disponible sur ce qui est essentiellement un smartphone d’entrée de gamme.

L’application de caméra du Mi A1 est le seul autre élément du logiciel dans lequel Xiaomi a mis les mains dans le code, en utilisant l’application photo de la société, également vue sur le Mi5 et le Mi Mix 2. Elle est clairement inspirée d’iOS, et utilise la même mise en page de base.

Petit bémol sur la caméra frontale

Vous pouvez facilement appliquer des filtres à une image, et les photos panoramiques prises sont superbes, avec un minimum de problèmes d’assemblage et de bons détails dans l’ensemble. La qualité de la photo n’est pas de premier ordre et le manque de stabilisation signifie que vous avez besoin d’une main ferme, surtout dans les environnements les plus sombres. Mais, l’appareil photo est rapide à focaliser, et à se déclencher — ce qui compte beaucoup, même si les images résultantes peuvent être un peu trop compressées lorsque vous zoomez à proximité.

L’enregistrement 4K est possible à 30 fps et fonctionne beaucoup mieux que n’importe quel autre téléphone dans cette gamme de prix. Étrangement, la vidéo HD est également limitée à 30 images par seconde — une fréquence à 60 images par seconde aurait été agréable — et la qualité est décevante, avec un manque général de fidélité ruinant la qualité de certaines vidéos. L’enregistrement audio est également très médiocre.

Le smartphone est également équipé d’une caméra frontale de 5 mégapixels pour les appels vidéo et les selfies. Celle-ci fait le job, mais sans plus.

Xiaomi Mi A1 : autonomie

La batterie d’une capacité de 3 080 mAh à l’intérieur du Mi A1 est un peu petite pour un smartphone avec un si grand écran, mais j’ai été impressionné par sa résistance — un résultat possible du fait qu’elle utilise une version « pure » d’Android et n’embarque pas un tas de bloatwares dégommant constamment la batterie à longueur de journée.

Avec un mode d’utilisation traditionnel – surf, lecture de musique par un casque Bluetooth, e-mail et un peu de jeu en 3D – je pouvais revenir à la maison à la fin de la journée avec de la batterie. Je vous recommande toujours de charger le Mi A1 au moins une fois par jour.

Malheureusement, il n’y a pas de service de recharge rapide — en dépit du fait que le smartphone est équipé d’un port USB Type-C.

Xiaomi Mi A1 : verdict

Alors que l’initiative Android One de Google n’a pas connu le meilleur départ, le Mi A1 est un pas de géant dans la bonne direction. Il combine un excellent matériel avec une version Android pure à un prix incroyablement raisonnable. Cela en fait un smartphone idéal pour ceux qui veulent éviter les bloatware et les surcouches utilisateur plutôt lentes.

Alors qu’il ne va pas offrir des caractéristiques de luxe telles que la stabilisation des caméras, une puce NFC, ou encore la charge rapide et des haut-parleurs stéréo, pour moins de 170 euros, il est difficile de rechigner sur le smartphone.

Noter cet article

Design 8.5
Écran 8.5
Performances 7
Caméras 7.5
Autonomie 7
Logiciel 9.5

Résumé

8 Très bon Alors que l’initiative Android One de Google n’a pas connu le meilleur départ, le Xiaomi Mi A1 est un pas de géant dans la bonne direction.

Mots-clé : Mi A1Xiaomi
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.