Fermer
OS

MWC 2018 : Jolla annonce que Sailfish 3 arrive sur davantage d’appareils

L’histoire de Jolla est un peu comme un conte de fées qui a mal tourné. Retiré des cendres de l’ancien Nokia (avant que HMD Global ne le ressuscite réellement), Jolla a tenté de se faire une place dans un marché de niche avec un nouveau smartphone et un nouveau système d’exploitation qui a bénéficié d’un solide support initial. Cependant, au fil du temps, il a vu ses finances s’amoindrir, et il ne restait rien d’autre qu’une entreprise de développement de logiciels et de licences. Ironie du sort, cela semble encore aller bon train et la petite société finlandaise vient d’annoncer Sailfish 3 lors du MWC 2018, qui pousse la plateforme à davantage d’appareils, y compris, étonnamment, les modèles plus nobles.

La compagnie affirme que la dernière version apporte une amélioration de 30 % des performances par rapport à son prédécesseur, de nouvelles API et un système mis à jour pour l’exécution de certaines applications Android. Les autres changements dans Sailfish 3 incluent de nouveaux thèmes, menus, animations et améliorations multitâches ainsi que le support de VoLTE (Voice over LTE).

Sailfish est certes un système d’exploitation intéressant. Comme Android, il est construit sur la plateforme Linux, mais fonctionne en réalité plus proche de ce dernier que la version de Google. Son interface utilisateur assez unique est basée sur les gestes, facilitant grandement l’utilisation des smartphones à une seule main, même si le smartphone est trop grand. Et, récemment, il a même acquis la capacité d’exécuter des applications Android, résolvant pratiquement le problème de ne pas avoir autant d’applications disponibles sur sa propre boutique d’applications.

De quoi attirer les constructeurs ?

Cependant, le problème de Sailfish est qu’il n’avait pas autant de périphériques pour fonctionner. Après avoir annulé ses propres smartphones et tablettes, Jolla a décidé de faire fonctionner Sailfish sur les smartphones Android existants. Cela a commencé avec le programme Sailfish X, avec le Sony Xperia X. Au MWC 2018, Jolla a annoncé que le Xperia XA2 récemment annoncé (pas le haut de gamme Xperia XZ2) rejoindra bientôt les rangs de ses possibilités. De plus, le PDA Gemini financé par une campagne de crowdfunding, qui fonctionnera sous Android, mais qui est compatible avec Linux, sera également supporté.

Les nouveaux appareils les plus surprenants sont toutefois les téléphones 4G qui n’ont pas d’écran tactile. Non seulement Sailfish sera une mise à niveau considérable de ce type d’appareils, mais il sera également possible d’exécuter des applications Android « sélectionnées » sur des smartphones qui, autrement, n’auraient jamais utilisé d’applications Android.

L’annonce de Jolla de Sailfish 3 pour les smartphones 4G reflète la volonté de Google de mettre Android Go sur les smartphones moins puissants. Malheureusement, Jolla n’a pas encore annoncé les smartphones 4G compatibles. Sailfish 3 devrait être disponible au troisième trimestre de 2018.

Mots-clé : JollaMWC 2018SailfishSailfish 3Sailfish OS
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.