Fermer
Tests

Test du Gear VR avec contrôleur : le meilleur casque VR pour les utilisateurs de Samsung

En ce qui concerne les accessoires de smartphone, le Samsung Gear VR a toujours été l’un des meilleurs. Et, couplé avec un contrôleur de mouvement, nul doute que cet accessoire devient un must have si vous possédez un smartphone Samsung. Le nouveau Gear VR commercialisé depuis les Galaxy S8 et S8+ propose un design simplifié et légèrement amélioré, et il dispose d’un connecteur USB-C qui se branche directement sur le Galaxy Note8, mais également les Galaxy S8 et le Galaxy S8+. Bien évidemment, le grand plus avec le nouveau modèle est le contrôleur intégré.

C’est une petite télécommande qui ressemble à un contrôleur HTC Vive, qui va vous permettre de manipuler aisément tout votre environnement virtuel. Et, même s’il n’est pas original, il fonctionne très bien. Placé dans la main droite ou gauche, ce contrôleur est simple à coupler à votre smartphone, et les commandes de mouvement ajoutent un nouveau niveau d’interactivité qui manquait cruellement à la gamme Gear VR.

Dans l’ensemble, avec la collection assez robuste et toujours croissante de contenus VR et le nouveau contrôleur, le nouveau Gear VR de Samsung est un accessoire très intéressant pour les amateurs de réalité virtuelle. Il est plus léger, plus confortable et compatible avec les anciens smartphones de Samsung.

Le Gear VR va être le compagnon parfait de votre flagship Samsung

Gear VR : caractéristiques

Avant de commencer à vous présenter le produit, voici les caractéristiques du Gear VR :

  • Dimension : 98,6 x 207,1 x 120.7 mm
  • Poids : 345 g
  • Capteurs : Accéléromètre, Gyroscope, Proximité
  • Lentille optique : champ de vision 101°

Gear VR : conception

Le look du nouveau casque par rapport à l’ancien Gear VR n’est pas une énorme remise en question, même s’il a été grandement allégé. Comparé au Daydream View de Google, plus petit et plus design, il est encore plutôt grossier. À la différence du casque Daydream View de Google, le Gear VR est entièrement fait de plastique dur, ce qui est beaucoup plus industriel que celui de Google. Le poids n’est pas un problème, puisque le Gear VR est assez léger pour rester confortable, même avec un smartphone dans son étui. Mais, son avantage en matière de taille offre des avantages uniques par rapport au casque autonome de Google.

Sur la tête le Daydream View est très agréable

Tout d’abord, l’optique à l’intérieur peut être ajustée en utilisant la molette positionnée sur le dessus du casque pour adapter l’image à vos yeux. Le casque de Google a quant à lui une position fixe, et vous demandera un plus grand effort pour avoir une image claire. Emmagasiner un maximum de lumière est quelque chose dans lequel le Gear VR a toujours excellé, et le nouveau modèle n’y fait pas exception. Une amélioration bienvenue est les différents trous d’aération, afin d’éviter que les lentilles ne deviennent trop brumeuses.

Le Gear VR est plus grossier mais plus sophistiqué

Comparé à l’ancien modèle, le coussin qui repose autour des yeux et du nez est nettement plus confortable. En outre, dans la boîte, on retrouve également un support de tête qui peut être positionné au-dessus de la tête pour maintenir le casque.

Le coussin du casque a été amélioré pour être plus agréable au visage

Compatible avec les anciens smartphones

Les boutons et l’emplacement du port sont familiers pour tous ceux ayant déjà mis la main sur un ancien casque, bien que ce nouveau Gear VR a reçu quelques ajustements. Afin de correspondre à la disposition du nouveau contrôleur, le pavé tactile du nouveau casque dispose désormais d’un bouton d’accueil pour vous permettre de sortir directement de l’application ou du jeu que vous utilisez.

Les boutons sont accessibles sur le haut du casque

En outre, au lieu du port micro USB qui se trouve au bas du Gear VR original et qui permet de connecter le smartphone au casque tout en le rechargeant, le nouveau casque dispose d’un port USB-C qui peut faire la même chose. Samsung le considère comme un port multifonction, il est donc très probable que nous verrons plus d’accessoires venir étendre ses capacités, un peu comme le contrôleur a fait.

On retrouve un port USB-C sur le Gear VR

Et, pour tous ceux qui ont un ancien smartphone de la marque coréenne, sachez que Samsung a inclus un connecteur micro USB et USB-C, qui permet la compatibilité avec les appareils suivants :

  • Galaxy S7
  • Le Galaxy S7 edge
  • Galaxy Note 5
  • Le Galaxy S6
  • Galaxy S6 edge
  • Et le Galaxy S6 edge+

Pas d’audio

La seule véritable omission évidente ici est une paire d’écouteurs sur le casque lui-même, quelque chose que personne ne fait vraiment bien à cette gamme de prix. Autrement dit, cela nécessite l’utilisation d’un casque branché sur le smartphone, ou votre propre paire d’écouteurs en Bluetooth.

Gear VR : contrôleur

Le petit contrôleur est certainement le point fort du casque, alors présentons-le en détail. Le contrôleur activé par le mouvement correspond à l’esthétique sombre du nouveau Gear VR, mais il s’adaptera parfaitement à votre ancien modèle.

Le contrôleur est l’accessoire indispensable du Gear VR

Alimenté par deux piles AAA, le petit contrôleur dispose de boutons de volume, ainsi que d’un pavé tactile circulaire et du duo de boutons de retour et accueil pour imiter ce qui se trouve sur le côté du casque. Au dos, il y a une seule gâchette, ce qui est agréable à avoir pour les jeux à la première personne. Vous remarquerez à quel point le contrôleur Samsung est ergonomique dès que vous le tenez. Votre pouce repose sur le trackpad en haut, qui sert également de bouton.

Pour recharger le contrôleur 2 piles suffisent

Il existe une poignée de jeux qui offrent une compatibilité avec les contrôleurs et fonctionnent de la manière dont vous attendez si vous avez joué quelque chose sur le casque Daydream de Google ou même sur la Nintendo Wii. Il suffira de diriger le faisceau lumineux du contrôleur dans le monde virtuel pour sélectionner, tirer ou ramasser des objets. Comparé à d’autres expériences, le contrôleur de Samsung va réellement de pair avec le casque. Cela signifie des mouvements de rotation précis avec votre main, vous permettant de faire pivoter complètement le contrôleur de 360 ​​degrés, le faire pivoter et effectuer certains autres mouvements avec lui.

Le mouvement spatial est également disponible dans certaines applications et certains jeux, même s’il ne va pas répliquer à l’échelle 1:1 votre espace réel. Cela signifie que si vous étendez votre bras, le contrôleur ne vous suivra probablement pas. Ce léger écart par rapport à l’espace réel signifie que vous devrez réinitialiser le contrôleur de temps en temps, ce qui est facile à faire en le pointant vers l’avant et en maintenant le bouton d’accueil enfoncé. Un indicateur circulaire apparaît pour vous informer que le contrôleur est en train de se réinitialiser, et dans les 3 secondes, le contrôleur est de nouveau au bon endroit.

Vous contrôlerez le casque avec le contrôleur

Gear VR : logiciel

La configuration initiale du Gear VR est très simple, car le smartphone lance automatiquement l’application Oculus Home dès qu’il est branché dans le casque. Une poignée de logiciels supplémentaires devront être téléchargés avant de commencer l’expérience Oculus, et vous devrez d’abord vous connecter à un compte pour accéder à la bibliothèque et faire des achats. Ce compte peut être soit un compte Facebook, mais aussi un compte Oculus peut également être utilisé en cliquant sur les mots assez petits au bas de l’écran d’ouverture de session. Une fois que tout est configuré, le lancement de Oculus Home se fait simplement en déposant le smartphone dans le Gear VR et en le plaquant dans votre tête.

Pour configurer le Gear VR, le processus est assez simple

Étant donné que le Gear VR a fait ses débuts en 2015, il n’est pas surprenant de retrouver une liste importante de jeux et d’applications compatibles avec ce dernier. Le Gear VR s’est fait un nom après avoir réussi à attirer de grands acteurs du marché. De plus, ceux qui ont une soif d’essayer quelque chose de nouveau apprécieront que la communauté des développeurs ne manque jamais de pousser de nouveaux jeux vers la boutique d’applications.

Comparé à la plateforme Daydream de Google, Samsung dispose d’une bibliothèque bien plus vaste de titres à apprécier. Mais étant donné l’abondance, leur qualité est parfois remise en question. Cela dit, le système de notation à cinq étoiles permet d’informer les utilisateurs.

Une utilisation spécifique

Au-delà des applications et des jeux, le contrôleur Gear VR est également utile pour naviguer autour de l’interface Oculus Home. Comme vous vous en doutez, il est beaucoup plus intuitif de naviguer et de sélectionner les options de menu avec le contrôleur qu’avec le pavé tactile intégré du Gear. J’ai également aimé naviguer sur le Web en VR avec la télécommande. Le nouveau clavier virtuel facilite la saisie des adresses, et les sites Web étaient une joie à lire grâce à la résolution supérieure du Oculus Home.

Bien que vous ne puissiez pas utiliser votre téléphone comme un smartphone ordinaire lorsqu’il est connecté, vous pouvez utiliser la caméra à l’arrière du smartphone pour voir le monde réel. Dans le menu Oculus se trouve une option « Camera réelle », vous permettant de voir votre environnement sans avoir à retirer le casque. Cela prend plus de temps que de simplement enlever le casque, mais bien sûr, vous n’aurez pas à réajuster les sangles quand vous le faites de cette façon. Samsung propose également des fonctions de capture d’écran et d’enregistrement vidéo natifs, vous permettant de partager ces moments avec n’importe qui sans avoir besoin d’applications tierces, ce qui est rarement le cas en réalité virtuelle.

Le streaming en direct est disponible par Facebook, vous aurez donc besoin d’un compte Facebook pour que cela fonctionne. Il y a aussi une liste d’amis qui peut être composée d’amis Facebook ou Oculus, avec lesquels vous pouvez vous assoir dans une pièce virtuelle pour sortir et discuter avec des amis. Puisque le smartphone est déjà utilisé, le chat vocal et la sortie audio sont tous gérés sans avoir besoin d’un casque dédié, bien que bien sûr, une paire d’écouteurs rendra la conversation plus personnelle.

Gear VR : confort, performance et autonomie de la batterie

Le genre d’expérience que l’on peut attendre du nouveau Gear VR repose entièrement sur le smartphone que vous placez à l’intérieur. Avec le Galaxy Note8, chaque jeu et application fonctionne sans accroc, grâce au processeur Exynos 8895 et les 6 Go de RAM. Étant donné que ce casque est compatible avec une large gamme de smartphones Samsung commercialisés au cours des deux dernières années, vos résultats en matière de performances peuvent varier. Comme vous pouvez l’imaginer, plus votre processeur est ancien, plus vos chances de rencontrer fréquemment des ralentissements et une surchauffe plus rapide. Ainsi, vous aurez besoin d’arrêter de jouer pour que votre smartphone puisse refroidir.

Heureusement, comme la société a installé des écrans à une résolution de 2 560 x 1 440 pixels dans ses smartphones depuis 2015, vous bénéficierez d’une densité de pixels uniforme, quel que soit le téléphone utilisé. Jumeler le contrôleur avec votre smartphone ne pourrait pas être plus facile. Semblable au processus magique de connexion des AirPods d’Apple, un seul clic sur le nouveau contrôleur de mouvement a provoqué une invite sur le téléphone voisin me demandant de me connecter.

L’expérience VR du Gear VR est très bonne

Avoir quelque chose attaché à votre visage pendant de longues minutes peut être fatigant, cependant Samsung a conçu le Gear VR pour le porter plusieurs heures si vous le souhaitez. Les coussinets en tissu rembourré empêchent la peau du visage de s’irriter après de longues périodes d’utilisation.

L’autonomie a été excellente pour une application aussi intense, et j’ai constaté qu’environ 30 % de la batterie du Note8 étaient pompés par heure pendant son utilisation. Après, pas sûr que vous jouiez des heures avec le casque et le smartphone.

Gear VR : verdict

Le nouveau Gear VR de Samsung est une petite évolution avec quelques petits changements et améliorations. Alors qu’il éclipse absolument le Google Daydream View en matière de taille, il offre des avantages considérables, comme un ajustement réglable et une compatibilité plus large avec les smartphones.

Le Gear VR va être l’accessoire ultime du Galaxy Note8

L’inclusion du contrôleur de mouvement rend l’achat Gear VR encore plus intéressant si c’est votre première incursion dans la réalité virtuelle. Bien que le contenu lui-même n’est pas encore exhaustif, le potentiel pour les principaux acteurs est énorme, étant donné que Facebook, Oculus et Samsung sont déjà à l’œuvre pour construire davantage d’expériences. Décider quel casque autonome VR acheter dépend du smartphone que vous avez ou que vous prévoyez d’acheter.

Noter cet article

Design 7.5
Immersion 8
Interaction 8
Confort 7
Écosystème 7
Configuration 8

Résumé

7.6 Bon Pour les nouveaux venus dans la réalité virtuelle, le casque Gear VR avec son contrôleur est l'une des meilleures options sur le marché ainsi que l'une des plus abordables. Si vous possédez le dernier smartphone Samsung, et tous ceux sortis en 2017, ce combo casque et contrôleur sont la meilleure option disponible.

Mots-clé : Galaxy Note8Gear VRSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Strava : l’application de suivi d’activité révèle l’emplacement des bases militaires

Lorsque Strava a publié sa carte d’activité thermique, elle était très fière du nombre de personnes qui ont utilisé l’application pour...

Fermer