Fermer
Technologies

Un collectionneur de LEGO utilise l’IA pour trier des briques dans des bacs

Un collectionneur de LEGO utilise l'IA pour trier des briques dans des bacs

Quiconque a grandi avec des LEGO se souviendra d’avoir acheté des tonnes de criques, afin de construire la 7e merveille du monde. Néanmoins, le triage d’une vaste gamme de briques pour trouver une pièce particulière a été le fléau pour tout amateur de LEGO, mais maintenant un amoureux des briques colorées a développé un système qui utilise l’intelligence artificielle (IA) pour trier de grandes quantités de briques automatiquement.

Jacques Mattheij a observé qu’il y avait beaucoup d’argent à se faire en vendant des LEGO sur le marché de l’occasion, et donc commencé à prototyper une machine plutôt incroyable qui pourrait classer les LEGO par la forme et la couleur. Ainsi, avec ce projet, il a acheté assez de LEGO pour remplir son garage et s’est mis à mettre en place le matériel et les logiciels nécessaires pour trier les briques.

Le problème avec un nombre incalculable de pièces colorées est que certaines ont un grand besoin d’être éliminées avant qu’elles puissent être vendues, comme l’a noté Mattheij sur son blog. Il est évident que toutes les pièces désuètes, décolorées, endommagées ou autrement sales doivent être mises à l’écart, dans un bac à part.

Un système de réseau neuronal

Le système utilise un réseau neuronal afin de différencier les différentes pièces

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, le système prend les briques stockées dans une « benne », et un tapis roulant s’occupe de les faire passer devant une caméra connectée à un PC. Cette dernière a pour but de reconnaître des pièces, peu importe la forme. Selon Mattheij, il existe 38 000 formes différentes de briques de LEGO, et dans plus de 100 couleurs strictement définies.

Mattheij a essayé diverses méthodes, mais il a finalement opté pour un réseau neuronal afin de différencier les différentes pièces. La machine, une fois assemblée, est capable de classer une brique en seulement 30 ms, fonctionnant sur une GPU NVIDIA GeForce GTX 1080 Ti. Alors que Mattheij reconnaît que son projet est loin du produit fini et pourrait bénéficier de diverses améliorations, son itération actuelle est suffisante pour trier des kilos de LEGO.

Alors, prêt à vider votre garage ?

Mots-clé : IALEGO
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.