close
Tests

Nintendo Switch : qu’est-ce qu’il y a dans la boîte ?

La Nintendo Switch est une console convertible conçue pour vous laisser jouer à des jeux sur son écran tactile, et sur votre téléviseur lorsqu’elle est glissée dans son dock. En conséquence, elle est livrée avec quelques accessoires pour arriver à cela.

Mis à part la Switch et les deux Joy-Con (G et D), vous allez retrouver le dock pour jouer sur un téléviseur. Il y a aussi un support Joy-Con qui permet de glisser les deux Joy-Con à gauche et à droite lorsque la Switch est glissée dans le dock. Ainsi, cela transforme le Joy-Con dans une manette plus traditionnelle.

Ensuite, il y a deux dragonnes Joy-Con, qui vont inévitablement être une bénédiction pour les joueurs « enthousiastes » ou les plus « fous ». Enfin, vous obtenez un câble HDMI et un câble d’alimentation.

Nintendo Switch : conception

La première chose frappante est la petite taille de la console. En enlevant le dock et les contrôleurs Joy-Con, vous avez une boîte noire qui ressemble à une mini-tablette Android. C’est la raison pour laquelle je reste toujours impressionné par ce qu’elle peut faire.

Nintendo Switch

La Switch a des bords assez épais autour de son écran tactile capacitif de 6,2 pouces. La taille de l’écran est très bien lorsque l’on tient la console dans nos mains. Quand elle est positionnée sur une table, elle tient parfaitement, mais nul doute qu’il sera compliqué de jouer à Mario Kart 8 Deluxe à plusieurs sur un si petit écran. La réactivité de l’écran tactile est très bonne, bien mieux que celui de la Wii U GamePad. Cela ressemble fortement à une utilisation sur une tablette.

Dans les mains, la console est très agréable. La finition métallique de la Switch apporte un véritable confort. En clipsant les deux Joy-Con à ses côtés, la nouvelle console de Nintendo est clairement la plus belle jamais réalisée.

Malheureusement, bien que très agréable, et du fait que la console est en métal, la béquille est en plastique et incroyablement mince. Avec le poids des Joy-Con, on a peur que celle-ci bascule en arrière.

Sur la tranche supérieure de la tablette, on retrouve le bouton Power, le bouton de volume, la prise casque et le port de carte de jeu. Sur les tranches gauche et droite, vous retrouvez les glissières pour loger les Joy-Con. Enfin, à l’arrière vous avez le port de carte micro SD, ainsi que le port USB-C.

Nintendo Switch : utilisation

Enlever le dock et les contrôleurs Joy-Con est assez facile. Une simple pression sur le bouton situé à l’arrière des contrôleurs permet de les déclipser, et de facilement les glisser sur les glissières de la console. Pour les replacer, vous devez entendre un clic mécanique qui indique que le contrôleur est bien positionné.

Concernant les Joy-Con, ces derniers sont très confortables en main, mais encore une fois, ils sont un peu petits. Ce qui est intéressant est que, alors qu’ils sont pour la plupart identiques, leurs différences subtiles sont intrigants. Le bouton Home du Joy-Con R dépasse du contrôleur, alors que le bouton de capture d’écran sur le Joy-Con L se trouve presque au ras. De plus, les sticks analogiques sont dans une position plutôt confortable, ce qui devrait être parfait lorsque vous jouez en mode console.

La station d’accueil pour relier la console à un téléviseur est quant à elle assez pratique, puisqu’elle comprend un rabat à l’arrière pour cacher les ports USB et HDMI, ainsi que l’alimentation. Sur le côté de celui-ci, vous avez deux ports USB, qui permettent de connecter des accessoires.

Nintendo Switch : verdict rapide

Dans l’ensemble, la Switch semble impressionnante. C’est une astucieuse console avec une grande qualité de construction, mais il faudra se prononcer sur la résolution de l’écran en jouant à celle-ci.

Cet article a pour but de vous montrer tout ce que vous allez retrouver dans la boîte. Bien qu’il semble y avoir des petits problèmes, le problème d’appariement Bluetooth pour l’audio, les Joy-Con plutôt légers, dans l’ensemble, la plupart de ces problématiques sont faciles à surmonter. Elle a tout pour être une console phare en 2017.

PS : Merci à Anne et EDJ pour les photos

[amazon_link asins=’B01N5OPMJW,B01M6ZGICT,B01MUAFFPA,B01N223WHL,B01N4ND1T2,B01MS6R9FG’ template=’CopyOf-ProductCarousel’ store=’bloleblodesno-21′ marketplace=’FR’ link_id=’9cdf27d3-044e-11e7-87ff-25e14168bbf2′]

Tags : NintendoNintendo Switch
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.