close
Jeux

Nintendo Switch : son démontage révèle une console dans l’esprit du DIY

Si la Nintendo Switch est disponible que depuis 3 jours, cela n’a pas empêché iFixit de poster une vidéo de démontage de la console, afin que nous puissions voir exactement ce qui est à l’intérieur de celle-ci. Du dock, aux contrôleurs Joy-Con à la tablette Nintendo Switch elle-même, il y a beaucoup à voir dans ce désossage.

Il semble que la tablette est la partie la plus complexe de la console avec les plus petites parties à extraire du châssis, par de plus petites vis à trouver. La première bonne nouvelle ? Lors de l’ouverture de la tablette, l’équipe d’IFixit mentionne que les priorités accordées à la Switch concernent « la batterie et le refroidissement ».

La Nintendo Switch dispose d’une batterie d’une capacité de 16 Wh qui est beaucoup plus grande que la batterie amovible de 5,6 Wh dans la Wii U GamePad. Pour éviter que cette batterie vienne brûler vos mains, il y a une plaque de métal qui agit comme un dissipateur de chaleur, afin de canaliser la chaleur du tuyau à l’arrière du boîtier, et aide à la prévention des points chauds.

Le démontage de la Switch va s’avérer aisé pour les habitués

Remplacez vous-même l’écran de la Switch

Bien qu’il soit nécessaire de retourner votre Switch à Nintendo si vous voulez remplacer la batterie, il semble que la société a souhaité garder à l’esprit les principes de modularité et de réparabilité concernant l’écran. En effet, comme le précise iFixit, contrairement à beaucoup d’appareils à écran tactile moderne, le numériseur sur la Switch n’est pas fusionné à l’écran, ce qui signifie que vous pouvez remplacer les deux parties de façon indépendante. Mieux encore, l’écran LCD est également facilement démontable.

En fait, la plupart des composants de la console sont modulaires et remplaçables, y compris les sticks analogiques, le lecteur de carte, et la prise casque.

Voici tous les morceaux de la Nintendo Switch

Malheureusement, si le numériseur et l’écran ne sont pas fusionnés, ce qui réduit le coût de la réparation, la complexité est importante, et peut empêcher les utilisateurs d’ouvrir le Switch. Autrement dit, il est peu probable que ces réparations soient facilement réalisables par vous-même. Pourtant, elle est beaucoup plus « DIY friendly » que la majorité des consoles du marché.

Si vous aimez voir des vis, des composants, et plus généralement voir la Nintendo Switch entièrement démontée, alors n’hésitez pas à consulter la vidéo d’IFixit. La console obtient une note de réparabilité de 8 sur 10 sur l’échelle d’iFixit. Autrement dit, c’est très bon ! La seule lacune concerne les vis utilisées exclusives qui empêchent les utilisateurs d’ouvrir facilement la Switch.

Tags : DIYiFixitNintendoNintendo Switch
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.