close
Web

Evernote fait marche arrière sur son invasive politique de confidentialité

Après avoir essayé et échoué à réprimer la violente réaction des utilisateurs qui se sont inquiétés de la confidentialité de leurs données privées, Evernote a décidé de ne pas mettre en œuvre des changements à sa politique de vie privée.

La nouvelle politique, que la société avait prévu de lancer en janvier 2017, a laissé entendre que les employés de Evernote seraient en mesure d’accéder aux données des utilisateurs de la plate-forme afin d’améliorer le système d’apprentissage machine (« machine learning ») de l’entreprise.

Comme on pouvait s’y attendre, cette décision n’est pas idéale pour les utilisateurs eux-mêmes. Bien qu’Evernote ait essayé de les rassurer en mentionnant que le changement serait configurable par l’utilisateur lui-même, et que les données seraient tout à fait anonymisées, les dommages semblent avoir été irréversibles.

Problèmes de confidentialité

Evernote ne changera pas sa politique !

Dans un article sur son blog, la société a annoncé « qu’après avoir reçu beaucoup de commentaires des clients exprimant des préoccupations », il a décidé de « [réaffirmer] son engagement à maintenir la vie privée au centre de ce [qu’il fait] » et ne va pas modifier sa politique de confidentialité.

Au lieu de cela, Evernote a mentionné qu’elle changerait sa politique actuelle pour répondre aux préoccupations des clients et confirmer leur confiance. Toutefois, elle va encore apporter la technologie d’apprentissage automatique à ses utilisateurs, mais promet que les employés ne seront pas en mesure de lire ce contenu, sauf si les utilisateurs le décident.

Le PDG d’Evernote, Chris O’Neill, a admis à Fast Company « avoir merdé », mais que le changement de politique n’était « rien d’autre que de bonnes intentions ». Dans son long mea culpa, le dirigeant a conclu : « nous sommes ravis de ce que nous pouvons offrir aux clients d’Evernote grâce à l’utilisation de l’apprentissage machine, mais il faut demander la permission, et ne pas supposer que nous l’avons. Nous sommes désolés d’avoir déçu nos clients, et nous examinons entièrement notre politique de confidentialité à cause de cela ».

Tags : evernote
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.