close
OS

Jide pense que Remix OS est parfait pour remplacer votre iMac !

Souhaitez-vous utiliser Android sur un écran de 23,8 pouces ? Jide, l’équipe derrière le système d’exploitation Android dédié aux ordinateurs nommé Remix OS, espère qu’il y a un tel marché.

Jide travaille avec les fabricants d’écrans AOC sur l’ordinateur tout-en-un AOC Remix OS. Le dispositif, une sorte d’iMac en plastique fonctionnant sous Android, vise le marché des entreprises, et sera disponible en Chine cet été. Il n’y a pas de date de sortie sur le continent européen à l’heure actuelle.

Pour ceux qui l’ignorent, Remix OS est une refonte d’Android, qui apporte une sensation de bureau ou portable au système d’exploitation. Les applications Android sont exécutées dans leurs propres fenêtres, offrant un véritable mode multitâche, dans une interface utilisateur qui ressemble étroitement à un style esthétique de Windows 10.

Jide AOC Remix OS : vue de face

Un chouette tout-en-un

Une vidéo produite par Jide montre le tout-en-un AOC, révélant un écran qui fait seulement 9,9 mm d’épaisseur, avec une légère bosse à l’arrière pour inclure les composants de l’ordinateur. À l’arrière, on retrouve quatre ports USB, une sortie HDMI pour un système à doubles écrans, un port Ethernet et des ports audio pour un casque et un microphone.

L’unité est alimentée par un processeur quadricœurs ARM de 64 bits, le Amlogic S905, cadencé à 2 GHz, et offre 2 Go de mémoire vive (RAM). Il n’y a pas beaucoup de puissance, mais Remix OS n’est pas l’OS le plus gourmand en matière de ressources. Le stockage n’est quant à lui pas une priorité, puisque vous allez retrouver des options de 16 Go et 64 Go.

Jide AOC Remix OS : vue de derrière

Si vous êtes vraiment curieux de connaître Remix OS, vous pouvez l’installer sur votre ordinateur. Il suffit de télécharger Remix OS, et le tour est joué. Le système est libre. Cependant, le code source n’est pas disponible au public.

Tags : AOCAOC Remix OSJideRemix OS
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.