close
Smartphones

LG G2 Mini : un smartphone 299 euros disponible en avril

Alors que nous avons eu une première annonce du LG G2 Mini avant qu’il soit dévoilé au Mobile World Congress de Barcelone, avant de le prendre en main lors de cet évènement, voici que quelques nouvelles ont maintenant émergé sur le lancement de celui-ci à l’international.

Comme le communiqué de LG le précise, le LG G2 Mini va être en vente ce mois-ci sur notre territoire, et devrait donc être sur les tablettes des boutiques durant les deux prochaines semaines. Cette étape sera suivie par un déploiement majeur à travers l’Europe, l’Afrique et l’Asie.

Malheureusement, aucun calendrier précis est donné pour ce déploiement plus large, mais alors que les autres pays Européens sont un peu dans le flou concernant son arrivé, en France on peut s’estimer heureux de voir si rapidement arrivé le dispositif.

Pour le prix, celui-ci va être sous la barre des 300 euros, puisqu’il est mentionné que le prix de vente recommandé sera de 299 euros. En tout cas, ce prix est une excellente nouvelle pour tous ceux qui n’ont pas des centaines d’euros à dépenser pour un smartphone phare, et arrivera donc en concurrence avec le Moto G notamment, ou d’autres smartphones “minis”.

LG G2 Mini : un smartphone 299 euros disponible en avril

Parmi les spécifications du G2 Mini, celles-ci semblent être du même calibre que l’écran de 4.7 pouces et sa résolution de 960 x 540 pixels, – qui n’est rien en comparaison de ce qu’offre le Moto G avec son écran de 4.5 pouces et sa résolution de 1280 x 720 pixels – même si elle est égale à l’effort de Motorola avec son processeur Snapdragon 400 cadencé à 1.2 GHz et 1 Go de mémoire vive.

En France donc, le G2 Mini sera commercialisé dans sa version 4G avec deux coloris : Titan Black et Lunar White.

Tags : LGLG G2 Mini
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.